Faits divers – Justice

Deux vigiles licenciés par Auchan, pour avoir giflé un client, saisissent les prud'hommes

Par Eric Turpin, France Bleu Nord mardi 29 avril 2014 à 13:58

Rayon de supermarché
Rayon de supermarché © Creative commons - Pascal3012

Deux agents de sécurité ont assigné en justice lundi la direction du supermarché Auchan de Petite-Forêt dans le Nord après leur licenciement. Ils demandent leur réintégration. La direction leur reproche d'avoir giflé un client

Deux vigiles licenciés par le supermarché Auchan de Petite-Forêt dans le Nord pour avoir giflé un client ont saisi lundi les Prud'hommes. Ils demandent leur réintégration et la condamnation de la direction du magasin pour licenciement abusif. 

Le 6 mars dernier, un client refuse de payer sa bouteille de vodka. Il agresse une caissière avant d'insutler et de cracher au visage de l'un des agents de sécurité qui lui met une gifle. Le client finit par payer. Ile ne porte pas plainte mais l'agent de sécurité et son chef de service, qui travaille chez Auchan depuis respectivement 15 ans et 33 ans, sont licenciés pour faute grave le 7 avril. Entre temps, Ils ont eu droit à une courte mise à pied qui n'a pas été suivie de sanction disciplinaire.

Des vigiles soutenus par leurs collègues

Depuis, les deux vigiles ont reçu le soutien de leurs collègues. Les salariés se sont mobilisés avec une grève et un débrayage qui ont rassemblé plusieurs dizaines de personnes. Une page Facebook compte déjà plus de 4000 soutiens dont celui de clients. Mais pour la direction ces licenciements sont totalement justifiés. Elle estime que les faits reprochés sont très graves et qu'ills ne correspondant pas aux valeurs du groupe.

"On les vire comme des malpropres"