Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Deuxième agression d'arbitre en deux week-ends en Corrèze : l'un d'eux se met en grève

mardi 21 novembre 2017 à 17:25 Par Nicolas Blanzat, France Bleu Limousin

Un arbitre a, de nouveau, été agressé le week-end dernier sur un terrain de foot en Corrèze. C'est la deuxième agression en deux week-ends dans le département. L'un d'eux se met en grève pour dénoncer cette banalisation.

Un arbitre de Corrèze ne sortira ni sifflet ni crampons ce week-end pour dénoncer les agressions
Un arbitre de Corrèze ne sortira ni sifflet ni crampons ce week-end pour dénoncer les agressions © Maxppp - STEPHANE GAILLOCHON - PHOTOMONTAGE / PHOTOPQR / LA NOUVELLE REPUBLIQUE

Tulle, France

Certains diront que c'est la loi des séries, d'autres diront que c'est le triste reflet de la société. En tout cas, pour la deuxième fois en deux week-ends, un arbitre a une nouvelle fois été agressé sur un terrain de foot en Corrèze. Le 12 novembre, c'est un spectateur, furieux que sa fille se soit faite expulser, qui s'en est pris à l'arbitre lors d'un match de départementale 1 féminine entre Tulle et Allassac-Ussac. Cette fois, les faits se sont déroulés ce dimanche sur le terrain de Cornil, dont l'équipe réserve affrontait les Portugais de Tulle en 3e division de district. A la 72e minute, après une décision arbitrale, l'homme en noir est insulté, bousculé et frappé derrière la tête. Trois joueurs Tullistes sont expulsés et le match arrêté. L'arbitre a, lui, porté plainte.

"Une fois de plus, la ligne jaune a été franchie"

Trop c'est trop pour Florent Grosset. Cet arbitre, lui-même agressé en mai 2016, a publié un texte en ce début de semaine : il fait grève et n'ira pas arbitrer ce week-end. "Une fois de plus, la ligne jaune a été franchie", dénonce-t-il sur France Bleu Limousin, "c'est trop pour moi."

Florent Grosset : "J'en ai ras le bol"

Une décision comprise par le président du district de la Corrèze mais pas forcément partagée par Jean-François Bonnet. "Le district, c'est une maison, c'est une famille. Et cette famille, dans les moments difficiles, doit se resserrer et être ensemble vers la même chose et le même objectif." Il compte poursuivre le travail entrepris en matière de fair-play sur les terrains. Il s'en remet également à la commission de discipline pour sanctionner les faits. Dans le cas présent, l'affaire est à l'instruction et les Portugais de Tulle pourraient risquer gros car le club a déjà été rétrogradé administrativement la saison dernière pour des violences contre des spectateurs lors d'un match à Marcillac-la-Croisille.

Jean-François Bonnet : "Continuer à développer le challenge du fair-play"