Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
CARTE - Météo : 13 départements en vigilance rouge canicule, 47 en vigilance orange aux orages

Deuxième dégradation du local CFDT à Brest en deux semaines

-
Par , France Bleu Breizh Izel

Le local de la CFDT à Brest a été recouvert de peinture à l'extérieur pour la deuxième fois en quinze jours. Des affiches injurieuses avaient été collées la première fois.

De la peinture vert a été jetée sur la porte du local CFDT à Brest
De la peinture vert a été jetée sur la porte du local CFDT à Brest © Radio France - Morgane Heuclin-Reffait

C'est la deuxième fois que les vitres du local CFDT à Brest sont recouvertes de peinture en quinze jours. Dans la nuit de jeudi à vendredi, de la peinture verte a été versée sur les portes vitrées du bâtiment syndical. Le 17 janvier, en début de soirée, deux individus avaient déjà recouvert les vitres de peinture blanche et "d'affiches calomnieuses, dégradantes et même homophobes", explique Benoit Cariou, un responsable local du syndicat.

Un appel aux autres syndicats

"C'est un déni de démocratie : à partir du moment où on ne pense pas comme nous, on vient dégrader les locaux ? Ça pose question", déplore Benoit Cariou. Une plainte avait été déposée le 20 janvier suite à la première dégradation, une deuxième doit suivre. Les images de vidéosurveillance vont être utilisées pour retrouver les auteurs. Les équipes de nettoyage de la ville, qui est propriétaire du bâtiment, doivent intervenir.

Le 17 janvier, une première dégradation avait été commise
Le 17 janvier, une première dégradation avait été commise © Radio France - Morgane Heuclin-Reffait

"De tels agissements, perpétués par un petit groupe de personnes, ne pourront jamais remettre en cause les valeurs que nous portons : l'émancipation, la solidarité, la démocratie, l'indépendance et l'autonomie", précise la CFDT dans un communiqué. Elle lance un appel aux autres organisations. "On espère que les autres syndicats viendront dénoncer ces pratiques et apporter leur soutien", lance Benoit Cariou.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess