Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Nordahl Lelandais

Au deuxième jour de son procès, la vie sexuelle et intime de Nordahl Lelandais passée au microscope

Au deuxième jour du procès de Nordahl Lelandais devant les assises de la Savoie, ce mardi, les témoins, des ex conquêtes, ont dressé le portrait d'un homme violent, aux pulsions sexuelles fortes.

Pendant de longues heures, mardi matin, la cour a examiné la vie sexuelle et intime de Nordahl Lelandais, jusqu'aux détails les plus sordides et aux mots les plus crus.
Pendant de longues heures, mardi matin, la cour a examiné la vie sexuelle et intime de Nordahl Lelandais, jusqu'aux détails les plus sordides et aux mots les plus crus. © Maxppp - Sylvain Muscio

Pour cette deuxième journée de procès devant les assises de la Savoie, il y avait peu de chance que l'accusé change sa version des faits, présentée de manière constante depuis l'instruction. Comme craint par les parties civiles, Nordahl Lelandais a maintenu avoir tué Arthur Noyer "sans le vouloir", même si, face aux accusations de violences verbales et physiques de certaines de ses ex-compagnes, il a vu se fissurer l'image d'homme lisse et calme qu'il s'efforce de montrer depuis le début du procès. 

L'essentiel à retenir

  • Nordahl Lelandais a raconté sa version de la nuit du meurtre. Il a, à nouveau, expliqué qu'il s'agissait d'une bagarre involontaire, provoquée par le caporal Noyer. Avec un sanglot vite contrôlé, il s'est excusé auprès de la victime "pardon Arthur, je suis désolé pour ta famille, je dis la vérité".
  • La journée a aussi été marquée par les témoignages des ex compagnes de l'accusé. Elles dressent, en pointillé, le portrait d'un homme violent, aux besoins sexuels énormes, jaloux, parfois menaçant. Un homme avec qui il a eu une aventure, raconte aussi les jeux de rôles, les menottes, les scénarios entre eux, les désirs "pas communs" de l'accusé.
  • La vie sexuelle de Nordahl Lelandais a été passée au tamis, mots crus, détails sordides, rien n'a été épargné aux témoins, ni à l'accusé, qui n'a pas bronché, secouant parfois la tête en signe de dénégation dans son box.
  • Le père de la victime, Didier Noyer, a fait part, à la mi-journée, de sa conviction que Lelandais est un manipulateur. "On n'attend rien de l'autre, on attend tout de la justice" a-t-il commenté.
  • La journée se termine par le (long) témoignage du directeur d'enquête, puis des experts de la gendarmerie.
  • Remontez le fil de la journée en commençant à lire en bas de la page.

Retour sur les moments forts de cette deuxième journée d'audience 

21h02. C'est terminé pour aujourd'hui, retrouvez-nous demain pour suivre la troisième journée d'audience.

20h40. L'audience reprend avec deux experts : en vidéo et en téléphonie mobile.

19h58. L'audience est suspendue une vingtaine de minutes.

19h36. L'avocat de l'accusé, Alain Jakubowicz, reprend l'interrogatoire et souligne l'état d'ébriété avancé, selon lui, d'Arthur Noyer le soir de sa mort. Toujours selon l'avocat de Lelandais, les vidéos qui démontreraient la "prédation" de son client ne sont que des extraits et l'interprétation en est différente si l'on visionne la totalité. Pour lui, les images retenues servent la version que veulent donner les enquêteurs.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

19h05. Les détails de l'enquête et les méthodes employées ont été présentés pendant deux heures, l'avocat de la famille Noyer salue ce travail. Une vingtaine de curieux sont toujours dans la salle d'audience, malgré l'heure tardive.

18h34. La salle visionne des photos de la vidéo surveillance Chambéry, où l'on voit Arthur Noyer vivant, pour la dernière fois.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Des photos de la forêt sur le col du Marocaz sont aussi projetées dans la salle d’audience. C'est là que les ossements ont été découverts. La forêt n'est pas dense du tout. Quand les enquêteurs jettent un mannequin dans ce secteur, le corps s’arrête à trois mètres. Or Nordahl Lelandais affirme qu'il n'a pas "lancé" le corps, qu'il l'a basculé sans réfléchir. 

Sur cette photo ci-dessous, prise le 11 avril 2021, on a une idée de la végétation sur les lieux, quatre ans auparavant. Un corps aurait été immédiatement visible de la route, comme l'ont prouvé les multiples essais faits par les enquêteurs lors de le reconstitution.

Au col du Marocaz, la végétation, en avril 2021, à la même époque que celle de la mort d'Arthur Noyer, là où ses ossements ont été trouvés.
Au col du Marocaz, la végétation, en avril 2021, à la même époque que celle de la mort d'Arthur Noyer, là où ses ossements ont été trouvés. © Radio France - Anabelle Gallotti

18h03. Des recherches sur internet compromettantes ont été découvertes sur le téléphone de Nordahl Lelandais rappelle également le directeur d'enquête, sur la décomposition d'un corps humain, mais il est aussi question de vidéos porno et pédopornographiques.

17h30. L'ombre de Maëlys. On en vient à la voiture de l'accusé, l'Audi A3 grise, celle qui permettra de confondre  Nordahl Lelandais. Elle avait été repérée le soir de la disparition d'Arthur Noyer. Il y en avait plus de 2.000 en Savoie. Pendant ce long déroulé du travail d'enquête, Nordahl Lelandais a parfois le regard baissé, semble parfois regarder le directeur d'enquête qui est en train de déposer.

17h23. La question de la préméditation revient dans toutes les têtes quand le directeur d'enquête évoque la voiture de l'accusé qui roule doucement près du Carré Curial, à Chambéry, le soir du meurtre. "Il semblait rôder", indique le directeur de l'enquête à la cour. Pour les parties civiles, cette attitude est la preuve que Nordahl Lelandais était "en chasse" et devrait comparaître pour "assassinat", et non "meurtre", ce que l'instruction a rejeté, faute de preuve.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

17h10. Déjà la reprise, place au directeur d'enquête. Il expose en détails la soirée d'Arthur Noyer et les scénarios possibles de sa mort. Toute émotion semble avoir disparu de la salle d'audience. Cela aura été bref et peut-être feint ?

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

17h04. Après cette séquence très intense, l'audience est suspendue.

"Pardon Arthur, je suis désolé pour ta famille. Je dis la vérité" - Nordahl Lelandais 

16h30. Avant de s'asseoir, Nordahl Lelandais s'adresse au portrait photo d'Arthur Noyer que ses parents brandissent face à l'accusé depuis le début du procès. Après un long silence, il s'adresse à sa victime, mime un sanglot, "désolé Arthur, je sais que tu es face à moi aujourd'hui, mais je dis ce qui s'est passé, je vous dis la vérité."

Une version des faits maîtrisée, y compris en émotions

16h00. Le président demande à Nordahl Lelandais de se lever et de raconter sa version des faits, lors de la disparition d'Arthur Noyer dans la nuit du 11 au 12 avril 2017. Il lui promet qu'il ne sera pas interrompu. L'accusé, au milieu de longs silences, a maintenu que la mort d'Arthur Noyer était bien le fait d'une bagarre involontaire, accidentelle, et que c'était le jeune caporal qui l'avait provoquée.

"Ce soir-là, j’étais sur Chambéry. Avant de repartir chez moi, j’ai vu un jeune homme il me faisait signe de m’arrêter pour le ramener en voiture, il voulait être déposé à Saint-Baldoph.. Il m’a raconté son histoire de téléphone volé pendant la soirée en boîte de nuit. Il a cru que j'en étais à l'origine. Je n'ai pas eu le temps de m'expliquer qu'il me met un coup de poing. Un 2e. De là, une bagarre" raconte-t-il, debout dans le box.

Arthur Noyer est tombé par terre en arrière dit Lelandais, il ne bouge plus. "Je réalise pas et je réagis pas vraiment. Je pensais qu'il était KO. Mais il y a plus de mouvement de sa part". Nordahl Lelandais, un peu théâtral, s'arrête de parler. Il semble ravaler un sanglot ou a du mal à terminer. Il dit qu'il prend son pouls au niveau de la carotide. "Je ne comprends pas ce qui se passe à ce moment-là en fait. Il y a un souffle, je décide de lui faire un massage cardiaque. Aucune réaction" continue-t-il.

"J'ai pris le corps pour le mettre dans le véhicule, j'ai pris des petites routes pour voir s'il y avait des endroits pour déposer le corps et je suis allé vers la montagne, vers le lac de la Thuile. J'ai roulé sans savoir où aller. J'ai déposé le corps, je suis incapable de vous dire par où je suis rentré".

15h50. C'est maintenant un ami qui est entendu, David. Ils se connaissent depuis l'âge de 17 ans. Nordahl Lelandais "était un très bon ami, on faisait de la pêche, du sport, des sorties, en boîte de nuit". "C'était un très bon ami" insiste le témoin.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Maître Jakubowicz demande à cet ancien ami s'il confirme avoir dit, devant les enquêteurs, que, fin 2016, il avait remarqué un changement de comportement de l'accusé. Cet ancien ami répond "oui".

Nordahl Lelandais, masqué et escorté, à son arrivée au palais de justice de Chambéry, le 3 mai, pour son procès.
Nordahl Lelandais, masqué et escorté, à son arrivée au palais de justice de Chambéry, le 3 mai, pour son procès. © AFP - Philippe Desmazes

15h10. L'audience reprend avec l'audition d'Éléna, 54 ans aujourd'hui, elle a rencontré l'accusé au printemps 2016 via un site de rencontre et dit l'avoir connu sous le nom de Jordan. Maître Boulloud, avocat de la famille Noyer, lui demande comment elle trouvait Nordahl Lelandais en mars-avril 2017 avant la disparition du caporal Noyer donc et alors qu'il a été question d'un coup de moins bien de l'accusé. Elle répond : "rien de grave, c'était normal."

La défense, "à la fin de votre relation en juin 2017, vous confirmez que Nordahl Lelandais était moins actif ? Il ne faisait que vous regarder ?" "Oui". Cette période, c'est après la mort d'Arthur Noyer et avant celle de Maëlys.

13h56. Le président suspend l'audience, reprise prévue à 15h00.

13h47. Richard K. est toujours interrogé. D'un ton monocorde, le président lit les SMS très crus échangés entre les deux hommes. Le 11 avril 2017, Nordahl Lelandais sollicite à nouveau cet homme pour une rencontre, mais celui-ci, occupé, ne donnera pas suite. C'est la nuit où Arthur Noyer sera tué.

Mots crus, détails sordides, la vie sexuelle de l'accusé passée à la loupe

13h30.  C'est au tour de Richard K., 30 ans, de témoigner. Il a eu une aventure avec Nordahl Lelandais. Entre octobre 2017 et le 18 août 2017, période c'est entre la disparition d'Arthur Noyer et celle de Maëlys,  les deux hommes ont échangé... 800 messages. Ils se sont rencontrés sur internet et se retrouvaient près du lac d'Aiguebelette. Lui aussi a été filmé par Lelandais à son insu.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

12h49. Quatre heures trente de témoignages ce matin et presque tous sont uniquement portés sur la vie sexuelle de Nordahl Lelandais. Les parties civiles défendent la thèse d'un prédateur en chasse, qui aurait tué après s'être vu refuser ses avances par Arthur Noyer. Lui écoute, assis, penché en avant sur ses bras. Sa mère est toujours dans la salle.

Céline, ex-copine de Nordahl Lelandais, le 4 mai.
Céline, ex-copine de Nordahl Lelandais, le 4 mai. © Radio France - Valentin Pasquier pour France Bleu

12h47. Pour tenter d'éclaircir un peu le terrible tableau brossé par les témoins ce matin, Maître Jakubowicz , l'avocat de l'accusé, lit à la dernière témoin, Céline, une lettre d'amour écrite par Nordahl Lelandais. Mais la réaction de la jeune femme n'est pas celle escomptée.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

12h35. Maître Boulloud interroge la jeune femme, Céline, et elle s'effondre "si on m'avait écouté, j'aurais pu éviter la mort de Maëlys".

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Lors de cette audience que Céline apprend que ses deux plaintes contre l'accusé ont été classées sans suite. Une des plaintes l'était pour mise en danger de la vie d'autrui et des faits de juillet 2017, l'infraction n'était pas assez caractérisée.

12h10. Le portrait de Nordahl Lelandais, dressé ce matin par ses ex-conquêtes, n'est pas très flatteur, loin s'en faut. En pointillé, s'est aussi dessiné, petit à petit, ce mardi matin, les lieux que l'accusé fréquentait : les chemins pour faire l'amour, les sentiers où il sortait ses chiens, le lac de la Thuile, dans les Bauges, non loin de là où les ossements d'Arthur Noyer ont été retrouvés. C'est comme une carte qui prend sens, alors que Nordahl Lelandais a toujours déclaré avoir jeté le corps d'Arthur Noyer, presque au hasard, en pleine nature. 

11h28. Une ex-compagne à nouveau à la barre, Céline. "Je témoigne aujourd'hui mais Nordahl Lelandais a aussi été mon agresseur" dit-elle. En couple pendant un an, elle accuse Nordahl Lelandais de l'avoir harcelée pendant cinq mois ensuite, "il cherchait à me tuer, j'ai déposé deux plaintes". Elle décrit un homme froid, qui ne plaisantait jamais, "c'était un menteur, quelqu'un d'impulsif, de colérique".

11h10. Après ces deux témoignages, première suspension d'audience de la journée.

"Je vais te jeter de la Dent du chat, te faire bouffer le carrelage"

11h06. Maître Jakubowicz reprend les questions. L'avocat de Nordahl Lelandais souligne qu'elle avait jusque là uniquement parlé de violences verbales. Or elle témoigne d'une dispute où il l'a jetée sur le lit et s'est retenu à la dernière seconde de lui donner un coup de poing.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

10h58. L'avocate générale : "vous confirmez que Nordahl Lelandais avait des besoins de relations sexuelles supérieurs aux autres hommes que vous avez connu ?" "Oui". Devant ces questions très intimes, la témoin s'efforce de répondre avec le plus de bonne volonté possible, mais l'avocat générale la remercie "ce n'est pas facile de témoigner de choses aussi intimes, il faut beaucoup de courage".

10h48. C'est au tour de l'avocat des parties civiles, Maître Boulloud d'interroger la témoin. Il creuse la part sombre de l'accusé. Nordahl Lelandais l'a initiée aux pratiques sadomasochistes et l'avait filmée sans son accord.

10h43. Le président lui demande si elle connaît le lac de la Thuile, c'est dans ce secteur que les ossements d'Arthur Noyer ont été retrouvés. Elle explique s'y être promenée avec lui et leurs chiens. 

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Ses ex petites-amies témoignent d'un homme "jaloux, violent, possessif"

10h21. Le deuxième témoin de la matinée, Vanessa, est aussi une ancienne petite amie. Elle a vécu avec lui "pendant une période très courte", en 2013, mais parle de violences qui l'ont traumatisées et son fils aussi. Elle le décrit comme "jaloux, possessif, violent". Elle a avorté de lui car elle voulait se séparer et avoue avoir du mal à lui trouver des qualités aujourd'hui, "si, il était gentil avec mon fils et on avait une passion commune pour les chiens" se reprend-elle. 

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

10h08. Sur les relations de l'accusé avec des hommes, Chloé hésite, réfléchit. "Je ne dirais pas qu'il était homophobe, mais il a toujours dit qu'il n'aurait jamais de rapports avec des hommes" rapporte-t-elle.

10h03. Autre point crucial, il s'agit de savoir si, la nuit de la mort d'Arthur Noyer, du 11 au 12 avril 2017, Nordahl Lelandais l'a contacté ou non ? S'il est venu chez elle, à Saint-Baldoph ? Sa présence est avérée sur cette commune et lors d'une de ses auditions, Lelandais indique que c'est pour la voir. "Je ne m'en souviens pas" répond-elle, avant d'affirmer qu'ils n'étaient plus en contact depuis le mois de février.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Ce mardi, deuxième jour du procès, six témoins sont entendus le matin, dont les ex petites-maies de Nordahl Lelandais.
Ce mardi, deuxième jour du procès, six témoins sont entendus le matin, dont les ex petites-maies de Nordahl Lelandais. © Radio France - Valentin Pasquier pour France Bleu

9h52. À nouveau, la personnalité de l'accusé est questionnée, sa nervosité supposée, ses crises de colère, malgré l'image lisse et calme qu'il veut montrer depuis le début du procès. "On voyait que c'est quelqu'un d'assez nerveux. Il pouvait se mettre en colère" dit-encore Chloé, il lui raconte des scènes "d'embrouilles" en discothèque. "Je ne pense pas qu'il cherchait la bagarre. Mais il ne lui fallait pas grand chose pour s'énerver". Derrière son masque, l'accusé semble impassible.

Chloé, mineure lors de sa relation avec Nordahl Lelandais, en 2017, témoigne : "pour lui, j'étais un plan cul".
Chloé, mineure lors de sa relation avec Nordahl Lelandais, en 2017, témoigne : "pour lui, j'étais un plan cul". © Radio France - Valentin Pasquier pour France Bleu

9h48. Un détail semble important, quand la jeune fille rapporte que Nordahl Lelandais avait un marteau dans sa voiture "pour se défendre en cas d'agression". Lelandais écoute assis, sans réaction particulière.

9h35. Dans le public, la mère et la sœur de l'accusé sont de retour, après leurs témoignages, la veille.

9h08. Les premiers témoins du jour sont des ex petites-amies de l’accusé. La première, Chloé, adolescente au moment de leur relation, est très mal à l'aise, parle "d'emprise", de relations sexuelles dans des coins de nature comme "près du stade de Saint-Baldoph", là où Nordahl Lelandais affirme s'être bagarré avec Arthur Noyer et l'avoir tué sans le vouloir.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

9h03. Il manque toujours un témoin clé, qui devrait être entendu jeudi. Les forces de l'ordre tentent pour le retrouver. C'est à lui que Nordahl Lelandais aurait confié avoir tué le caporal Noyer et Maëlys de Araujo. Il fait maintenant l’objet d’un mandat d’amener pour l’audience du jeudi 6 mai.

9h00. L'audience commence, l'accusé entre, toujours vêtu d'une chemise bien repassé, blanche aujourd'hui.

8h30. Une foule plus nombreuse qu'hier se presse pour tenter d'entrer dans le palais de justice et d'assister à cette deuxième journée d'audience.

Céline Loizeau - Radio FRance
Céline Loizeau - Radio FRance

Suivez cette deuxième journée d'audience en direct dans cet article ou sur les comptes twitter de nos reporters Christophe Van Veen, Anabelle Gallotti, Céline Loizeau et Véronique Pueyo.

Nos articles incontournables sur l'affaire Lelandais 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess