Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice DOSSIER : Nordahl Lelandais

Affaire Maëlys : deuxième refus de la Justice pour la remise en liberté de Nordahl Lelandais

vendredi 9 février 2018 à 14:57 Par Véronique Saviuc, France Bleu Besançon, France Bleu Isère, France Bleu Pays de Savoie et France Bleu

La cour d'Appel de Grenoble a rejeté vendredi la demande de remise en liberté de Nordahl Lelandais, l'ancien militaire de 34 ans mis en examen pour l'enlèvement et le meurtre de Maëlys, 9 ans, disparue dans la nuit du 26 au 27 août 2017 au Pont-de-Beauvoisin (Isère).

Me Alain Jakubowicz, avocat de Nordahl Lelandais
Me Alain Jakubowicz, avocat de Nordahl Lelandais © Maxppp -

Grenoble

C'est le deuxième refus de la Justice de remettre en liberté Nordahl Lelandais. Le 23 janvier dernier, le Juge des Libertés et de la Détention (JLD) avait déjà rejeté une première demande formulée par l'avocat du suspect de l'affaire Maëlys, Maître Alain Jakubowicz. 

Nordahl Lelandais nie depuis le début de l'affaire toute implication dans la disparition de la fillette, et avait fait appel de la décision du JLD.  La deuxième audience ce jeudi de la Chambre de l'Instruction de la Cour d'Appel de Grenoble s'est tenue à huis clos, mais les avocats ont révélé à la sortie la teneur des débats. Ils ont porté sur l'emploi du temps et les allées-et-venues du suspect le soir de la fête de mariage au Pont-de-Beauvoisin dans la nuit du 26 août au 27 août 2017.

Les magistrats de la Cour d'Appel ont donc choisi de maintenir l'ancien militaire en prison pendant l'instruction. Même s'ils avaient accédé à sa demande, Nordahl Lelandais n'aurait pas été remis en liberté. Il est en effet toujours mis en examen dans une deuxième affaire, l'assassinat du caporal Arthur Noyer dans la région de Chambéry en avril dernier. Le crâne et les ossements du jeune militaire disparu après une nuit en discothèque ont été retrouvés dans la région de Montmélian, en Savoie. 

  - Visactu
© Visactu -
Le Pont-de-Beauvoisin, en Isère - Radio France
Le Pont-de-Beauvoisin, en Isère © Radio France - Denis Souilla