Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice DOSSIER : Contournement de Beynac

Déviation de Beynac : la ministre de la justice veut repenser le système pour éviter les blocages

-
Par , , France Bleu Périgord

La ministre de la justice est en Dordogne ce mercredi. Interrogée sur le blocage du projet de la déviation de Beynac, elle a expliqué qu'il fallait repenser le système pour éviter les blocages et ainsi sécuriser les projets lorsque les décisions sont prises .

Nicole Belloubet, avec Germinal Peiro, lors de sa visite en Dordogne
Nicole Belloubet, avec Germinal Peiro, lors de sa visite en Dordogne © Radio France - Antoine Balandra

Neuvic, Dordogne, France

La garde des sceaux était à Neuvic ce mercredi matin. Elle a visité le centre de détention de Neuvic, mais elle a aussi évoqué le difficile dossier de la déviation de Beynac. 

Le projet de contournement déjà très avancé sur le terrain, a été arrêté sur décision du conseil d'Etat. Le président du conseil départemental , porteur du projet ne décolère pas. 

Germinal Peiro souhaite rencontrer le président de la République Emmanuel Macron. Mais déjà, il a pu évoquer le sujet avec la garde des sceaux  ce mercredi matin. 

Nicole Belloubet en visite à Neuvic en Dordogne - Radio France
Nicole Belloubet en visite à Neuvic en Dordogne © Radio France - Antoine Balandra

Interrogée sur ce coup d'arrêt infligé par le conseil d'Etat, la ministre de la justice a prononcé quelques mots qui ont rasséréné Germinal Peiro. 

"Ce que je constate, c'est que dans tous les grands projets d'aménagements, qui sont portés soit par l'Etat, soit par des collectivités, nous sommes souvent en difficulté à un moment donné sur la question de la sécurisation juridique de ces projets" dit Nicole Belloubet

"Nous devons entièrement repenser notre manière de conduire ces projets. C'est me semble-t-il assez urgence, car cela conduit à des paralysies, à des revirements insatisfaisants pour tout le monde" estime la garde des sceaux.