Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Dieudonné condamné à deux ans de prison ferme pour fraude fiscale, abus de biens sociaux et blanchiment

- Mis à jour le -
Par , France Bleu

Le polémiste Dieudonné M'Bala M'Bala a été condamné vendredi à Paris pour fraude fiscale, blanchiment et abus de biens sociaux à trois ans de prison, dont un avec sursis, et 200.000 euros d'amende. Il est soupçonné notamment d'avoir détourné plus d'un million d'euros de recettes de ses spectacles.

Dieudonné M’Bala M’Bala, soupçonné d'avoir détourné plus d'un million d'euros, lors de son procès le 3 avril 2019
Dieudonné M’Bala M’Bala, soupçonné d'avoir détourné plus d'un million d'euros, lors de son procès le 3 avril 2019 © Maxppp - MOUSSE

La justice lui reproche d'avoir détourné plus d'un million d'euros de recettes non comptabilisées de ses spectacles, d'avoir expédié l'argent à l'étranger et minoré ses déclarations d'impôts. L'humoriste controversé Dieudonné M'Bala M'Bala a été condamné vendredi à Paris pour fraude fiscale, blanchiment ou encore abus de biens sociaux à trois ans de prison, dont un avec sursis, et 200.000 euros d'amende. Lors du procès, le parquet avait requis dix-huit mois de prison ferme.

Le tribunal correctionnel de Paris a également condamné sa compagne Noémie Montagne, en tant que gérante de droit de leur société des Productions de la plume, à 18 mois d'emprisonnement avec sursis notamment pour fraude à la TVA et abus de biens sociaux aux dépens de cette société. Les Productions de la plume ont été condamnées à 50.000 euros d'amende pour soustraction au paiement de la TVA.