Faits divers – Justice

Dieudonné expulsé du théâtre de la Main d'Or à Paris

Par Julien Baldacchino, France Bleu Paris et France Bleu mardi 29 septembre 2015 à 14:51

Le théâtre de la main d'Or, qui était loué par Dieudonné pour ses spectacles
Le théâtre de la main d'Or, qui était loué par Dieudonné pour ses spectacles © Max PPP

La justice a ordonné ce mardi l'expulsion du comédien Dieudonné du théâtre parisien de la Main d'Or, à la demande des propriétaires de la salle. C'est dans ce théâtre qu'il se produisait depuis quinze ans. Il va faire appel.

Dieudonné ne pourra plus jouer au théâtre de la Main d'Or, où il jouait depuis une quinzaine d'années ses spectacles, dont plusieurs ont fait polémique. Le tribunal civil de Paris a accédé à la demande des propriétaires du lieu et a ordonné ce mardi après-midi l'expulsion de l'humoriste. Ses avocats ont annoncé qu'il allait faire appel. 

Sous-location

L'avocate des propriétaire, Me Dominique Cohen-Trumer, avait dénoncé une situation de sous-location, constatant que lorsque les propriétaires avaient acheté les lieux en 2011, c'était la société Bonnie Productions qui était titulaire du bail, alors que l'exploitation était effectuée dans les faits par Les Productions de la Plume. "Il n'y a pas eu d'assurance pendant deux ans, une faute gravissime dans un théâtre", a ajouté l'avocate. 

"Ils n'ont jamais refusé que Les Productions de la Plume paient le loyer, 13.000 euros par mois", rétorquait l'avocat de Dieudonné, Me François Dangléhant. En juin, celui-ci avait demandé aux juges de prononcer la nullité de la procédure, dénonçant une opération "montée pour faire expulser Dieudonné". 

Bataille judiciaire pour une autre salle

Pour l'heure, Dieudonné se retrouve donc sans point de chute, car il est également en pleine bataille judiciaire contre le propriétaire d'une autre salle louée à Saint-Denis. Ce propriétaire-là avait dénoncé le bail en faisant état d'un "vice du consentement", affirmant ne pas savoir que le locataire serait Dieudonné, au moment de la signature du bail, et affirmant refuser "de favoriser une entreprise de spectacles qui sème la haine". Le comédien a assigné le propriétaire en référé.

Dieudonné M'bala M'bala a régulièrement affaire à la justice depuis plusieurs années. Plusieurs fois condamné pour diffamation, injure et provocation à la haine raciale, il a été condamné à 22.500 euros d'amende pour des propos antisémites, et s'est vu interdire un spectacle début 2014.