Faits divers – Justice

"Difficile politiquement de sortir de l'état d'urgence" juge l'universitaire lorrain Olivier Renaudie

Par Clément Lhuillier, France Bleu Lorraine Nord mardi 13 décembre 2016 à 8:17

L'état d'urgence devrait être prolongé en France jusqu'en juillet 2017.
L'état d'urgence devrait être prolongé en France jusqu'en juillet 2017. © Maxppp - Alexandre Marchi

Les députés et sénateurs s'apprêtent à prolonger une nouvelle fois l'état d'urgence en France. Un état d'exception qui devient pourtant la règle dans notre pays. Constat problématique pour Olivier Renaudie, professeur à l'Université de Lorraine, et spécialiste des questions de sécurité intérieure.

Décrété après les attentats du 13 novembre, l'état d'urgence, censé protéger le pays face à la menace terroriste, devrait être une nouvelle fois prolongé jusqu'en juillet 2017 par les parlementaires, qui examinent cette semaine la proposition du gouvernement. Une décision qui recueille l'avis mitigé d'Olivier Renaudie, professeur à l'Université de Lorraine, et spécialiste des questions de sécurité intérieure, et invité ce mardi de France Bleu Lorraine, qui pointe un état d'exception qui finit par devenir la règle.

Il faudrait un débat sur les mesures qui pourraient permettre d'assurer la sécurité, de prévenir les attentats dans le droit commun, celui qui applicable tout le temps. Mais le gouvernement ne veut pas prendre le risque d'en sortir. Cette prorogation de l'état d'urgence jusqu'en juillet 2017, c'est aussi une manière de laisser le prochain Président de la République et le prochain gouvernement prendre des décisions en la matière."

Olivier Renaudie, professeur à l'Université de Lorraine, et spécialiste des questions de sécurité intérieure