Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Dijon : 220 élèves d'une école évacués suite à une odeur de gaz ce matin

jeudi 17 janvier 2019 à 12:32 Par Thomas Nougaillon, France Bleu Bourgogne

Les pompiers de la caserne Dijon Transvaal ont été appelés pour une odeur de gaz ce jeudi 17 janvier 2019 au matin. C'est le directeur de l'école de Larrey dans le quartier des Bourroches qui a donné l'alerte. Il a immédiatement mis les enfant sen sécurité.

Les pompiers sont intervenus ce jeudi matin pour une odeur suspecte au sein de l'école élémentaire Larrey à Dijon
Les pompiers sont intervenus ce jeudi matin pour une odeur suspecte au sein de l'école élémentaire Larrey à Dijon © Radio France - Thomas Nougaillon

Dijon - France

Dans le quartier des Bourroches à Dijon, 220 élèves de l'école élémentaire Larrey, ont été évacués dans la cour de leur établissement ce matin. Aux alentours de 9 heures le directeur de l'école a senti une odeur de gaz dans un local à photocopieuse près de son bureau. Une équipe de GRDF, le Samu ainsi qu'une vingtaine de pompiers ont immédiatement été dépêchés sur place multipliant les allers et retours entre leurs véhicules et les locaux de la primaire dont l'une des entrées se situe avenue Eiffel. L'électricité a été coupée. Quelques parents se sont regroupés, de l'autre côté du bâtiment, en quête d'informations, devant l'entrée de l'école maternelle, située sur le boulevard des Bourroches. 

Les camions des services de secours étaient stationnés sur le boulevard des Bourroches, côté école maternelle - Radio France
Les camions des services de secours étaient stationnés sur le boulevard des Bourroches, côté école maternelle © Radio France - Thomas Nougaillon
Deux mamans discutent devant l'entrée de l'école maternelle sur le boulevard des Bourroches - Radio France
Deux mamans discutent devant l'entrée de l'école maternelle sur le boulevard des Bourroches © Radio France - Thomas Nougaillon

L'école n'est pas reliée au gaz de ville

A proximité de ce très grand établissement scolaire, quatre camions de pompiers étaient garés sur la chaussée, boulevard des Bourroches. Parmi eux un véhicule d'intervention lié aux risques technologiques liés au gaz. Anne Dillenseger, adjointe à l'éducation de la mairie de Dijon, a toutefois précisé que cette école n'est pas reliée au gaz de ville mais au réseau de chaleur de la ville de Dijon. 

Il pourrait s'agir de gaz de décomposition

Alors que s'est-il passé? Eléments de réponse avec le lieutenant Jason Brillet, chef de groupe des pompiers. "Nous avons procédé à des reconnaissances dans les sous-sols ainsi que dans le local incriminé et nos relevés sont négatifs au niveau du gaz. Nous sommes en train d'élargir nos recherches. Il pourrait s'agir de gaz de décomposition présents dans les égouts. Nous regardons donc dans les bouches d'égouts aux alentours de l'école".

Le lieutenant Jason Brillet

Le lieutenant Jason Brillet - Radio France
Le lieutenant Jason Brillet © Radio France - Thomas Nougaillon

Un gaz qui a la même odeur que le gaz naturel mais qui n'est pas dangereux

Ce gaz de décomposition est il dangereux ? "A forte quantité oui -explique le pompier- mais pour le moment d'après nos relevés nous n'avons rien du tout et il n'y a donc aucun risque pour les enfants, le personnel ou les agents de l'école. Nous allons élargir nos recherches autour de l'école pour tenter de déterminer la provenance de ce gaz". Mais d'où peut provenir un tel gaz ? "Si cela provient bien des remontées d'égouts il s'agit d'un gaz de décomposition tout à fait naturel. Lorsqu'on a de fortes pluies, beaucoup de déchets finissent aux égouts, la décomposition qui s'ensuit est à l'origine de ces odeurs qui s'apparentent à celles du gaz naturel. C'est pourquoi dans ces périodes de l'année on reçoit de nombreux appels. Mais ce gaz d'égout ne présente quasiment aucun risque" rassure Jason Brillet. 

Les pompiers et les services de GRDF procèdent à des vérifications devant l'école - Radio France
Les pompiers et les services de GRDF procèdent à des vérifications devant l'école © Radio France - Thomas Nougaillon
Le lieutenant Jason Brillet informe Anne Dillenseger de l'évolution de la situation - Radio France
Le lieutenant Jason Brillet informe Anne Dillenseger de l'évolution de la situation © Radio France - Thomas Nougaillon

Pas de blessés, pas d'hospitalisation

Aucun blessé n'est à déplorer parmi les enfants et le personnel de l'école : personne n'a été évacué vers le CHU de Dijon. Selon Anne Dillenseger "le directeur de l'école a fait ce qu'il fallait" lorsqu'il a senti "cette odeur de gaz il a immédiatement coupé l'électricité et fait sortir les enfants". Les pompiers sont restés sur place une bonne partie de la matinée pour des vérifications dans les habitations alentours. Les élèves eux devaient réintégrer leurs salles de cours.