Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Dijon : quatre mineurs interpellés pour vol avec violence en réunion

jeudi 30 mars 2017 à 18:14 Par Christophe Tourné, France Bleu Bourgogne

Quatre jeunes dijonnais âgés de 13 à 15 ans ont été interpellés à Dijon ce lundi. Ils sont accusés d'avoir arracher des sacs à mains à des femmes seules en début d'année dans le quartier Victor-Hugo à Dijon.

Photo d'illustration police
Photo d'illustration police © Radio France - radiofrance

Dijon, France

Ils agressaient des femmes pour leur voler leur sac à mains. A Dijon, quatre mineurs, tous Dijonnais, âgés de 13 à 15 ans, parmi lesquels deux frères, ont été arrêtés par les policiers du groupe criminel de la police nationale. Les faits se sont déroulés les 19 janvier, 2 février, 19 février et 25 février dans le quartier Victor-Hugo.

Quatre vols au total avec à chaque fois le même scénario

Les agresseurs repèrent des femmes seules. Ils les suivent dans la rue, puis par groupe de deux ou trois, se ruent sur elles pour leur arracher leur sac à mains. Le groupe n'hésitent pas à laisser cours à un déchaînement de violence inouïe: coups de pieds, coups de poings, strangulations. Leurs victimes sont âgées de 18, 20, 42 et 82 ans.

Les interpellations ont eu lieu lundi 27 mars, suite à un travail en commun avec la gendarmerie. Placés en garde à vue, les mineurs ont reconnu les faits et seront convoqués tous les quatre devant le juge pour enfant, au mois de mai, en vue d'une mise en examen pour "vol avec violence en réunion".