Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Dijon : trois incendies en une heure en centre-ville, seraient-ils liés ?

-
Par , France Bleu Bourgogne

Vers minuit la nuit de vendredi à samedi, trois incendies ont pris à la suite dans le même périmètre : vers la Place de la République. La proximité en temps et en lieu de ces départs de feu questionne, la sûreté départementale ouvre une enquête.

Sapeurs-pompiers (photo d'illustration)
Sapeurs-pompiers (photo d'illustration) © Maxppp - René BYCH/PHOTOPQR/LE REPUBLICAIN LORRAIN

Dijon, France

En moins d'une heure, une série d'incendies a pris la nuit de vendredi à samedi en centre-ville de Dijon. La proximité des faits interpelle. L’un d’entre eux a imposé l’évacuation d’une quarantaine de personnes, rue de Mulhouse. Face à ces coïncidences, la sûreté départementale ouvre une enquête, afin de déterminer la cause de ces trois feux.

Trois feux en moins d'une heure

  • Le premier prend à 23 h 45, rue de la Préfecture sur la gaine électrique qui alimente le chantier de désamiantage de la clinique Sainte-Marthe.
  • Il est 00 h 10 lors du second feu rue Jean-Jacques-Rousseau qui démarre sur des voitures. 
  • A 00 h 20, un troisième feu prend rue de Mulhouse. Ce sont cette fois des encombrants posés devant l'immeuble qui brûlent, le feu se propage ensuite vers le coffret de gaz. Il n'y a pas eu de blessés, mais deux voitures ont été brûlées, 47 personnes ont été évacuées, près de 600 foyers sont restés sans gaz jusqu'à ce samedi en fin de journée. Le feu était "impressionnant", "une torchère de sept à huit mètres de haut a pris à cause du gaz enflammé," nous ont expliqué les pompiers. 

La piste criminelle privilégiée 

Pour l'instant la piste criminelle est privilégiée pour ces trois incendies qui n'ont causé aucun blessé. L'enquête est ouverte, les vidéos surveillance de la ville vont être consultées. 

Un autre incendie a également pris sur les voitures d'une entreprise des Grésilles, mais pour l'instant, aucun lien n'est fait avec cet incendie.