Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Dijon : un couple de SDF jugé après sa fuite de la maternité

lundi 29 août 2016 à 14:53 Par Christophe Tourné et Thomas Nougaillon, France Bleu Bourgogne et France Bleu

Le couple de SDF qui avait quitté la maternité du CHU de Dijon avec son bébé et contre l'avis des médecins vendredi dernier a été retrouvé ce dimanche à Plombières-les-Dijon. L'enfant a été placé. Ses parents vont être jugés.

bébé sous soins
bébé sous soins © Maxppp - HOUET MICHEL

Dijon, France

C'est en début d'après-midi, ce dimanche 28 août, que le couple a été appréhendé par la police à Plombières-les-Dijon. L'homme et la femme étaient recherchés depuis leur fuite de la maternité de CHU de Dijon vendredi dernier. Leur garde à vue a été prolongée sous l'inculpation de privation de soins, délaissement de mineurs et de mise en danger. Ils devaient être déférés au parquet ce lundi après-midi.

Le parquet sollicite une mise sous contrôle judiciaire.

Une mise sous contrôle judiciaire signifie pour les parents un certain nombre d'obligations parmi lesquelles l'interdiction d'entrer en contact avec leur enfant. Des mesures très strictes et d'autant plus strictes que les parents sont des toxicomanes avérés. Concernant l'enfant, le procureur de la République adjoint de Dijon, Thierry Bas, a pris une ordonnance de placement provisoire.

Cette décision fait suite à la réception d'un certificat médical très inquiétant. Il fallait faire face à une situation d'urgence extrême. Ca veut dire aussi qu'un juge des enfants va être saisi. Et d'ici là le bébé va intégrer une famille d'accueil ou un établissement pour nourrissons en fonction des disponibilités. Les parents eux vont désormais être convoqués devant le tribunal correctionnel de Dijon. Ils encourent en théorie jusqu'à 7 ans de prison.