Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers - Justice

Dijon : une intoxication alimentaire d'une ampleur jamais vue à la maison d'arrêt ?

-
Par , France Bleu Bourgogne
Dijon, France

Maux de ventre, vomissements, au même moment ce samedi 12 novembre 2016, une centaine de détenus s'est plaint de troubles qui pourraient s'expliquer par une intoxication alimentaire dans la maison d'arrêt de Dijon, en Côte-d'Or. Des analyses sont en cours pour confirmer ou infirmer cette hypothèse.

La maison d'arrêt de Dijon rue d'Auxonne ce dimanche 13 novembre 2016
La maison d'arrêt de Dijon rue d'Auxonne ce dimanche 13 novembre 2016 © Radio France - Thomas Nougaillon

Que s'est-il passé à la maison d'arrêt de Dijon (Côte-d'Or)? Comment plus d'une centaine de détenus sur les 260 hommes, femmes et même enfants qui sont retenus dans cet établissement pénitentiaire de la rue d'Auxonne ont ils pu être contaminés? Et par quoi au juste? C'est à ces questions que les autorités doivent tenter de répondre... Ce samedi 12 novembre 2016 certains ce sont plaints de maux de ventre et de vomissements. Les médecins ont délivré une 40aine d'ordonnances. La piste privilégiée est celle de l'intoxication alimentaire.

La maison d'arrêt de Dijon - Radio France
La maison d'arrêt de Dijon © Radio France - Thomas Nougaillon

Elle est vraissemblablement intervenue ce vendredi soir. Au menu il y avait du poisson en sauce et de la mayonnaise. Des prélèvements ont été effectués par les services vétérinaires. Du côté de la préfecture, interrogée par nos soins on s'est refusé à tout commentaire ce dimanche "on devrait en savoir un peu plus ce lundi avec le résultat des analyses" nous a t-on dit. En tout cas si elle se confirme, une telle contamination, serait du jamais vue. Samedi le Samu et SOS médecins ont été appelés pour des consultations à l'intérieur même des murs de la prison. Ils auraient délivré entre 30 et 40 ordonnances. Quoiqu'il en soit aucun cas grave ne nous a été signalé et il n'y aurait pas eu d'hospitalisations.

Thomas Jacquot, représentant de l'UFAP, syndicat majoritaire chez les surveillants

Thomas Jacquot de l'UFAP - Radio France
Thomas Jacquot de l'UFAP © Radio France - Thomas Nougaillon
Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu