Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Dijon : une mineure fugue trois fois, son compagnon de 24 ans convoqué devant la justice

-
Par , France Bleu Bourgogne

Une mineure de 16 ans, originaire de Talant (Côte-d'Or) a fugué trois fois ces dernières semaines pour aller chez son compagnon, âgé de 24 ans. La dernière fois, ça s'est passé mercredi 24 février 2021. L'homme est convoqué le 4 mars pour soustraction de mineur.

L'homme de 24 ans est poursuivi pour soustraction de mineur.
L'homme de 24 ans est poursuivi pour soustraction de mineur. © Radio France - Valérie Mosnier

Une mineure de 16 ans, originaire de Talant (Côte-d'Or) a été retrouvée, samedi 27 février 2021 chez son compagnon âgé de 24 ans. Elle a fugué de chez elle pour la troisième fois, ce mercredi. Deux jours plus tard, sa mère est arrivée au commissariat de Dijon pour signaler sa disparition puis une procédure de disparition inquiétante est lancée. 

Elle est retrouvée chez son compagnon

La mineure est retrouvée le lendemain, au domicile dijonnais de son compagnon, un homme de 24 ans. La raison ? l'adolescente a averti ses parents qu'elle est allée chez son amoureux. Il est interpellé puis placé en garde à vue dans la foulée. L'homme, actuellement au chômage, est poursuivi pour soustraction de mineure. C'est-à-dire qu'il n'est pas possible d'héberger une mineure sans l'autorisation des parents.

La couple a affirmé à la police de Dijon vivre une histoire d'amour et vouloir faire leur vie ensemble.  L'homme de 24 ans est convoqué chez le substitut du procureur de la République le 4 mars prochain.  Il risque un an de prison et 15.000 euros d'amende.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess