Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Mouvement des "gilets jaunes"

Troisième journée de mobilisation des gilets jaunes dans l'Yonne

-
Par , France Bleu Auxerre

Troisième journée de mobilisation des gilets jaunes dans l'Yonne. Une douzaine de barrages filtrants ont été installés lundi, en particulier dans le Sénonais et l'Auxerrois.

Barrage filtrant au rond-point de Sens-Auchan (Sens Sud)
Barrage filtrant au rond-point de Sens-Auchan (Sens Sud) © Radio France - Renaud Candelier

Une douzaine de barrages filtrants ont été installés dans l'Yonne ce lundi, au 3e jour de la mobilisation des gilets jaunes.

A Sens, des barrages filtrants étaient à nouveau en place lundi au rond-point de Sens-Sud (Auchan) et de Malay-le-Grand (Netto), route de Troyes. Plusieurs centaines de camions sont arrêtées sur le bord de la route. A 16h30, une quarantaine de gilets jaunes se trouvaient encore au rond-point de Malay-le-Grand/Netto. Le barrage au rond-point de Sens-Sud a été installé durant la nuit. A 18 heures, plus de 200 personnes occupaient le rond-point. Beaucoup de manifestants ont l'intention de continuer la mobilisation durant toute la semaine.

Au rond-point de Malay-le-Grand ("Netto") à Sens
Au rond-point de Malay-le-Grand ("Netto") à Sens © Radio France - Renaud Candelier

Un barrage a été mis en place au péage d'autoroute de Saint-Denis-lès-Sens (A19, A5 à proximité).

Au péage de Saint-Denis-lès-Sens
Au péage de Saint-Denis-lès-Sens © Radio France - Renaud Candelier
Plusieurs dizaines de camions arrêtés sur la D606, à la sortie de Sens-Sud
Plusieurs dizaines de camions arrêtés sur la D606, à la sortie de Sens-Sud © Radio France - Renaud Candelier

A Villeroy (Sénonais), les forces de l'ordre sont intervenues vers 9 heures lundi pour disperser le rassemblement des gilets jaunes, mis en place aux premières heures de la matinée. Des salariés de Renault Villeroy faisaient partie du mouvement. 

Evacuation des gilets jaunes à Villeroy (Sénonais)
Evacuation des gilets jaunes à Villeroy (Sénonais) © Radio France - Renaud Candelier

Des gilets jaunes étaient présents dans la matinée à Villeneuve-la-Guyard.

Rassemblements dans l'Auxerrois

A Auxerre, un barrage filtrant a été installé peu avant 11h à la sortie d'autoroute Auxerre Nord-Monéteau. Une quarantaine de gilets jaunes sont réunis vers 12h30. Par ricochet, il y a des difficultés de circulation sur la D606-Nationale 6. 

Barrage filtrant au péage Auxerre-Nord près de Monéteau
Barrage filtrant au péage Auxerre-Nord près de Monéteau © Radio France - Damien Robine

Comme samedi, les gilets jaunes se sont rassemblés au rond-point de Jonches, dès le début de la matinée. Ils étaient 70, à 13 heures. Des déviations sont mises en place sur la N6-D606 au niveau des ronds-point d'Auxerrexpo/Chablis. Blocage dans l'après-midi au Carrefour de l'Europe.

Rassemblement au rond-point de Jonches à Auxerre
Rassemblement au rond-point de Jonches à Auxerre © Radio France - Damien Robine

La circulation des bus est perturbée sur les lignes 6 et 7 à Auxerre.

Dans le sud de l'Yonne

A Avallon, circulation perturbée au niveau du péage de l'autoroute A6, où les gilets jaunes ont installés un barrage filtrant. Même scénario vers l'entrepôt Schiever. 

Des gilets jaunes à Courson-les-Carrières, sur la N151. Barrage filtrant à Clamecy (Nièvre).

"Un mot d'ordre : la sécurité" - le préfet de l'Yonne, Patrice Latron

"Je respecte ce mouvement d'opinion publique, précise le préfet de l'Yonne, Patrice Latron. Les forces de l'ordre ont pour consigne d'accompagner ce mouvement, avec un mot d'ordre : la sécurité. Celle des forces de l'ordre, celle des manifestants, qui s'exposent eux-mêmes à conduire ces actions dangereuses et illégales, celle des conducteurs. On a vu ce week-end qu'il y avait des conducteurs qui pouvaient paniquer, ou qui s'énervent, et je ne souhaitent pas que les conducteurs se mettent en danger. On n'en est pas au stade des évacuations.  L'idée est de faciliter le travail - au sens propre - de tous ceux qui ont besoin de se déplacer". 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess