Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice DOSSIER : L'affaire Fiona

Procès Fiona : 30 ans de réclusion requis, le jury s'est retiré pour délibrer

vendredi 25 novembre 2016 à 8:50 - Mis à jour le vendredi 25 novembre 2016 à 15:32 Par Géraldine Marcon et Olivier Vidal, France Bleu Pays d'Auvergne et France Bleu

Le procès de Cécile Bourgeon et Berkane Makhlouf se termine ce vendredi devant la cour d'assises de Riom dans le Puy-de-Dôme. Le verdict est attendu tard ce vendredi soir, les deux accusés encourent jusqu'à 30 ans de réclusion. Suivez la dernière journée d'audience en direct.

Le procès ce termine ce vendredi devant la cour d'assises du Puy-de-Dôme.
Le procès ce termine ce vendredi devant la cour d'assises du Puy-de-Dôme. © Maxppp - Yves Salvat

Puy-de-Dôme, France

Le procès de l'affaire Fiona entre dans sa dernière ligne droite ce vendredi devant la cour d'assises du Puy-de-Dôme. Après les dernières auditions et déclarations des accusés ce jeudi et les plaidoiries des parties civiles, les avocats se succéderont aujourd'hui à la barre pour plaider après le réquisitoire de l'avocat général. Le verdict est attendu tard ce soir.

Suivez la journée en direct

Les chefs d'accusation

Pour Berkane Makhlouf

  • violences ayant entraîné la mort sans intention de la donner sur mineure de moins de 15 ans, par personne ayant autorité, par plusieurs personnes agissant en qualité d'auteur ou de complice, en l'espèce en qualité d'auteur
  • non assistance à personne en danger
  • recel ou dissimulation de cadavre

Pour Cécile Bourgeon

  • violences ayant entraîné la mort sans intention de la donner sur mineure de moins de 15 ans, par ascendant, par plusieurs personnes agissant en qualité d'auteur ou de complice, en l'espèce en qualité d'auteur
  • non assistance à personne en danger
  • recel ou dissimulation de cadavre
  • modification de l'état des lieux d'un crime
  • dénonciation mensongère à l'autorité judiciaire de faits constitutifs d'un crime ou d'un délit

→ A lire aussi : l'affaire Fiona sur France Bleu

→ Les débats depuis le début du procès :

Lundi 14 novembre : le procès de l'affaire Fiona démarre devant la cour d'assises du Puy-de-Dôme

Mardi 15 novembre : Cécile Bourgeon au cœur des débats de la deuxième journée

Mercredi 16 novembre : une journée d'audience consacrée aux auditions des deux accusés

Jeudi 17 novembre : les Assises du Puy-de-Dôme s'intéressent aux jours précédant la disparition

Vendredi 18 novembre : la fausse disparition au cœur des débats

Lundi 21 novembre : le père de Fiona à la barre, un témoignage très attendu

Mardi 22 novembre : la cour examine les expertises psychologiques des deux accusés

Mercredi 23 novembre : rebondissements et journée agitée ce mercredi dans le procès Fiona

Jeudi 24 novembre : les accusés se livrent enfin avant le début des plaidoiries