Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Les rues de Strasbourg sillonnées par la police

DIRECT - Fusillade à Strasbourg : le tireur en fuite identifié

Faits divers – Justice DOSSIER : L'affaire Fiona

DIRECT - Procès Fiona : les déclarations des accusés attendues après les incidents d'audience ce mercredi

jeudi 24 novembre 2016 à 8:50 - Mis à jour le jeudi 24 novembre 2016 à 18:25 Par Géraldine Marcon et Olivier Vidal, France Bleu Pays d'Auvergne et France Bleu

Après une fin de journée très agitée, l'audience reprend avec de grandes attentes ce jeudi devant la cour d'assises de Riom. Dans la soirée, Cécile Bourgeon a affirmé qu'elle avait menti et que son compagnon n'avait pas frappé Fiona avant sa mort, elle est à nouveau interrogée ce jeudi.

Les avocat des nombreuses parties civiles et l'avocat général dans le procès de l'affaire Fiona.
Les avocat des nombreuses parties civiles et l'avocat général dans le procès de l'affaire Fiona. © Radio France - Géraldine Marcon

Puy-de-Dôme, France

La journée a été très agitée ce mercredi devant la cour d'assises du Puy-de-Dôme dans le procès de Cécile Bourgeon et Berkane Makhlouf devant la cour d'assises. Après plusieurs incidents d'audience entre son avocat et le président de la cour, Cécile Bourgeon a livré une déclaration inattendue, elle a dit avoir menti, Berkane Makhlouf n'aurait pas frappé Fiona avant sa mort. Elle doit bien sûr être interrogée ce jeudi à ce sujet pour le confirmer, tout comme son ex-compagnon. Les plaidoiries devraient tout de même débuter ce jeudi après-midi avec les avocats des parties civiles.

Suivez les débats en direct

→ A lire aussi : l'affaire Fiona sur France Bleu

→ Les débats depuis le début du procès :

Lundi 14 novembre : le procès de l'affaire Fiona démarre devant la cour d'assises du Puy-de-Dôme

Mardi 15 novembre : Cécile Bourgeon au cœur des débats de la deuxième journée

Mercredi 16 novembre : une journée d'audience consacrée aux auditions des deux accusés

Jeudi 17 novembre : les Assises du Puy-de-Dôme s'intéressent aux jours précédant la disparition

Vendredi 18 novembre : la fausse disparition au cœur des débats

Lundi 21 novembre : le père de Fiona à la barre, un témoignage très attendu

Mardi 22 novembre : la cour examine les expertises psychologiques des deux accusés

Mercredi 23 novembre : les policiers à la barre pour retracer l'enquête