Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice DOSSIER : Meurtre d'Alexia Daval

Disparition d'Alexia en Haute-Saône : une information judiciaire ouverte pour "enlèvement et séquestration"

lundi 30 octobre 2017 à 12:14 Par Laurine Benjebria et Jean-François Fernandez, France Bleu Besançon, France Bleu Bourgogne et France Bleu

Alexia est portée disparue depuis samedi matin, alors qu'elle partait courir à Gray-la-Ville. Trois jours plus tard, la justice privilégie la piste de l'enlèvement.

La conférence de presse du procureur de la République, Emmanuel Dupic et du colonel Blodez chef du groupement de la gendarmerie de Haute-Saône
La conférence de presse du procureur de la République, Emmanuel Dupic et du colonel Blodez chef du groupement de la gendarmerie de Haute-Saône © Radio France - Jean-François Fernandez

Gray-la-Ville, France

Toujours aucune nouvelle d'Alexia, la joggeuse de 29 ans disparue samedi en Haute-Saône. Ce lundi midi, le procureur de la République de Haute-Saône, Emmanuel Dupic, a annoncé privilégier la piste de l'enlèvement. Il ouvre une information judiciaire pour "séquestration et enlèvement". Un juge d'instruction sera chargé de cette affaire au parquet de Besançon.

"On est obligé de penser à quelque chose de plus grave (...) j'envisage désormais la séquestration et l'enlèvement" a annoncé le procureur de la République de Haute-Saône. Il n'y a donc plus aucun doute pour Emmanuel Dupic.

De gros moyens déclenchés

Un groupe de gendarmes va se saisir tout spécialement de cette affaire. 125 gendarmes sont déployés sur le terrain pour essayer de retrouver la jeune femme. Ils sont soutenus par un hélicoptère qui tourne au-dessus de la zone et des gendarmes équipés de chiens au sol. Un drone survolera la zone mardi, ainsi qu'un sonar capable de voir d'éventuelles traces sous l'eau.

Emmanuel Dupic, procureur de la République de Haute-Saône sur le dispositif mis en place pour retrouver Alexia

La gendarmerie a lancé très rapidement un appel à témoin ce week-end. Un post Facebook qui a été vu par 3 millions de personnes. Le groupe de gendarmerie va éplucher les 10.000 commentaires laissés sous le post Facebook.

Une nouvelle battue est organisée au départ de la mairie de Gray à 14h. Dimanche, ils étaient 200, principalement des habitants de Gray-la-Ville, à participer à la première battue, en vain puisqu'aucune trace d'Alexia n'a été retrouvée pour le moment.