Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice DOSSIER : Meurtre d'Alexia Daval

Disparition d'Alexia : le corps brûlé retrouvé en Haute-Saône est bien celui de la joggeuse

mercredi 1 novembre 2017 à 8:30 - Mis à jour le mercredi 1 novembre 2017 à 9:55 Par Julien Baldacchino et David Malle, France Bleu Besançon, France Bleu Bourgogne et France Bleu

Le corps brûlé, retrouvé lundi près de Gray en Haute Saône est bien celui d'Alexia Daval, joggeuse disparue samedi. Le procureur de la République de Vesoul l'a confirmé ce mercredi matin.

L' affiche de la disparition inquiétante sur la vitrine du bar tenu par le père d'Alexia
L' affiche de la disparition inquiétante sur la vitrine du bar tenu par le père d'Alexia © Radio France - Jean François Fernandez

Gray, France

Le procureur de la République de Vesoul confirme ce mercredi matin que le corps brûlé, retrouvé dans un bois lundi près de Gray (Haute-Saône), est bien celui d'Alexia Daval, 29 ans, disparue samedi alors qu'elle faisait son jogging.

"Les constatations réalisées sur le corps, dans la scène de crime, par les techniciens en identification criminelle ont été adressées dès hier à un laboratoire de police technique et scientifique. Leur exploitation ADN confirme que le cadavre découvert est bien celui d'Alexia Daval, la joggeuse disparue à Gray", a déclaré le procureur dans un communiqué.

Autopsie jeudi

L'autopsie du corps de la jeune femme "se déroulera jeudi à l'institut médico-légal de Besançon", affirme le procureur, qui ajoute toutefois "qu'aucune communication ne sera faite sur ses résultats afin de préserver le travail des enquêteurs".

Le communiqué souligne les "moyens exceptionnels qui ont été engagés" ainsi que la "participation citoyenne inédite qu'il convient de saluer", après que plusieurs battues ont été organisées pour tenter de retrouver la trace d'Alexia.

Le mari se constitue partie civile

Nous n'en sommes qu'au début d'une longue enquête pour assassinat, dirigée désormais par un juge d'instruction de Besançon. Sur le terrain, les gendarmes continuent de ratisser le bois de Velay, où le cadavre, brûlé et caché sous des branchages, a été découvert lundi.

Les enquêteurs ont aussi de très nombreuses pistes à vérifier dans l'entourage d'Alexia Daval : le mari, un technicien informatique de 33 ans, a été entendu comme témoin. Ses avocats ont expliqué qu'il avait décidé de se constituer partie civile pour avoir accès au dossier.

Le procureur, qui assure que "l'engagement total de l'ensemble des acteurs judiciaires se poursuit", précise que l'appel à témoin lancé par le parquet reste valable pour toute personne qui aurait constaté un fait suspect le week-end dernier dans les environs de Gray et de la forêt de Velet-Esmoulin. Le numéro dédié est le 03 84 65 11 45.