Faits divers – Justice

Ossements retrouvés dans l'Allier : "de fortes probabilités" que ce soit ceux d'Alexis Voyer, dit le Parquet de Moulins

Par Olivier Vidal, France Bleu Pays d'Auvergne et France Bleu lundi 31 octobre 2016 à 18:28

Alexis Voyer était porté disparu depuis le 21 avril dernier
Alexis Voyer était porté disparu depuis le 21 avril dernier - © Page Facebook Retrouvons Alexis Voyer

Le Parquet de Moulins a déclaré ce lundi qu'il y avait "de fortes chances" pour que la victime dont les ossements ont été découverts ce samedi dans des bois près de Dompierre-sur-Besbre (Allier), soit Alexis Voyer. L'adolescent est parti de chez lui il y a plus de six mois.

Les résultats de l'examen médico-légal pratiqué à l'institut de Clermont-Ferrand, seront connus dans les prochaines heures. Les autorités, comme la nouvelle procureure de Moulins Emmanuelle Fredon, attendent de les avoir pour expliquer le dénouement de cette affaire. Des effets personnels appartenant à Alexis Voyer ont été retrouvés près des ossements découverts par des chasseurs samedi dans un bois situé sur la commune de Diou.

Autre enseignement de cet examen, il va permettre de connaître la date du décès de l'adolescent. Une information cruciale qui devrait permettre de comprendre ce qui a pu se passer (en cas de confirmation de l'identité) pour le jeune fugueur entre le 21 avril, date de sa disparition, et le jour de sa mort.

Que s'est-il passé entre le 21 avril et le jour de son décès?

Les gendarmes de Dompierre-sur-Besbre avaient recueilli des centaines de signalements grâce notamment à un numéro spécial mis en place mais aucun n'a donné quelques chose de concret. Ni même les vidéos sur lesquelles certains membres de la famille ont cru voir Alexis. Pendant six mois les gendarmes ont déployé, et surtout au début de l'affaire, d'importants moyens : des dizaines de militaires, un chien et un hélicoptère pour survoler des secteurs précis. L'association de recherche des personnes disparues avait, elle, mandaté un détective privé pour retrouver la piste de l'ado. En vain malheureusement.
Samedi c'est dans un secteur très boisé, dont la végétation a changé ces dernières semaines et, de surcroît, très difficile d'accès que les ossements ont été découverts. Une corde et des médicaments se trouvaient à proximité. Ce qui laisse penser, bien sûr, à la thèse du suicide.

Sur le compte Facebook "Retrouvons Alexis Voyer", un post qui date de ce dimanche, ne laisse guère de place au doute. Il était tenu par des proches de la famille.

  - Aucun(e)
- © Capture d'écran facebook Retrouvons Alexis Voyer

Partager sur :