Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice DOSSIER : Affaire Anaïs Guillaume

Disparition d'Anaïs Guillaume : 30 ans de réclusion criminelle requis contre Philippe Gillet

-
Par , , France Bleu Champagne-Ardenne

Au procès devant la Cour d'assises des Ardennes, l'avocat général a requis ce mercredi 30 ans de réclusion criminelle à l'encontre de Philippe Gillet. Il est jugé pour l'assassinat d'Anaïs Guillaume en 2013, dont le corps n'a jamais été retrouvé, et la mort de son ex épouse.

Philippe Gillet et un de ses avocats, Ghislain Fay
Philippe Gillet et un de ses avocats, Ghislain Fay © Radio France - Philippe Rey-Gorez

Charleville-Mézières, France

Philippe Gillet, 42 ans, qui comparaît devant la cour d'assises des Ardennes à Charleville-Mézières depuis le 25 mars, est jugé pour deux affaires. D'abord la disparition d'Anaïs Guillaume, 21 ans, le 16 avril 2013 à Carignan, dans les Ardennes. La voiture de la jeune femme avait été retrouvée calcinée dans une forêt de la région, côté Belgique, quatre jours plus tard, mais jamais le corps d'Anaïs n'a été retrouvé. 

Philippe Gillet est ainsi jugé pour assassinat mais également "violences volontaires ayant entraîné la mort sans intention de la donner" sur son ex épouse. Il s'est dit innocent pendant toute la durée de son procès. L'avocat général a requis ce mercredi 3 avril, 30 ans de réclusion criminelle à son encontre.