Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Le FC Nantes saisit la FIFA pour le paiement du transfert d'Emiliano Sala à Cardiff

-
Par , France Bleu, France Bleu Loire Océan

Le FCNA a saisi la FIFA ce mardi soir pour obtenir le premier versement du transfert d'Emiliano Sala, décédé le 21 janvier dans le crash de son avion dans la Manche. L'attaquant argentin venait de s'engager auprès du club gallois de Cardiff.

Les supporters du FCNA rendent hommage à Emiliano Sala
Les supporters du FCNA rendent hommage à Emiliano Sala © Maxppp - Marc ROGER

Le Football Club de Nantes a décidé de saisir la FIFA dans le litige qui l'oppose désormais au club gallois de Cardiff dans le transfert de l'attaquant argentin Emiliano Sala décédé dans le crash de son avion dans la Manche le 21 janvier.

Cardiff devait régler six millions d'euros, correspondants au premier versement, au FC Nantes pour le transfert du joueur, mais refuse depuis tout contact avec les dirigeants nantais. Depuis l'accident, qui a causé la mort du joueur, les deux clubs communiquent par avocats interposés. Le club gallois, a par ailleurs, reçu une lettre de relance, pour arriéré de paiement.

Cardiff joue la montre

De son côté, Cardiff avait indiqué vouloir attendre les premières conclusions du rapport d'enquête sur l'accident pour voir si une partie des responsabilités pouvait être imputées aux Canaris, justifiant une révision à la baisse de ce transfert record de 17 millions d'euros pour les "Bluebirds". Six millions d'euros "aujourd'hui", six millions en janvier 2020 et cinq millions en janvier 2021.

Cardiff estimait également que, le vol ayant été organisé par Mark McKay, fils de l'intermédiaire Willy McKay mandaté par Nantes pour trouver un club anglais à Sala, les Jaune et Vert étaient concernés par l'organisation du vol fatal.
Nantes avait fait valoir qu'un Certificat international de transfert (CIT), enregistrant la mutation de Sala de Nantes à Cardiff, avait été émis avant l'accident et que l'avant-centre n'était donc plus sous sa responsabilité.

L'autorisation du vol au cœur de la bataille entre les deux clubs 

Selon un premier rapport d'enquête provisoire publié ce lundi, l'appareil transportant Emiliano Sala et piloté par David Ibbotson, toujours porté disparu, ne semblait pas avoir les autorisations pour effectuer un vol commercial.
Il n'est même pas certain que le pilote ait eu l'autorisation pour voler de nuit, toujours selon le rapport provisoire.
Le corps d'Emiliano Sala avait été retrouvé à bord de l'épave de l'avion et récupéré le 7 février, plus de deux semaines après la disparition de l'appareil dans la Manche, au large de l'île de Guernesey.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu