Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers - Justice

Disparition d'Emiliano Sala : le pilote n'avait pas le droit de voler de nuit selon les médias britanniques

-
Par , France Bleu Loire Océan, France Bleu

Selon la BBC, David Ibbotson n'était pas habilité à voler de nuit puisqu'il était daltonien. L'avion qu'il conduisait, et qui transportait Emiliano Sala, l'ancien attaquant du FC Nantes, s'est abîmé dans la Manche le 21 janvier 2019.

Photo géante du joueur Emiliano Sala disparu dans un accident d'avion au dessus de la Manche.
Photo géante du joueur Emiliano Sala disparu dans un accident d'avion au dessus de la Manche. © Radio France - Soizic Bour

Nantes, France

La BBC rapporte ce samedi 30 mars que David Ibbotson n'aurait jamais dû s'envoler, ce 21 janvier 2019 au soir. Il devait transporter Emiliano Sala de Nantes, où il était venu saluer ses amis, à Cardiff, son nouveau club au Pays de Galles.

Selon le média britannique, David Ibbotson, le pilote de l'avion, était daltonien. Ce qui l'empêchait de voler de nuit. Et forcément, sa licence de pilote ne disposait pas de la qualification "au vol de nuit".

L'Autorité britannique de l'aviation civile (CAA) n'a pas voulu confirmer cette information. Mais le bureau d'enquête britannique sur les accidents aériens (AAIB) a précisé à l'AFP que son enquête "se concentre sur les licences".

On sait déjà que l'avion n'avait pas le droit de faire des vols commerciaux.

Le corps d'Emiliano Sala avait été retrouvé dans l'épave de l'avion, à 67 mètres de fond. Quant à celui du pilote, David Ibbotson, il n'a pas été retrouvé.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu