Infos

Disparition d'un retraité de 88 ans à Bégaar dans les Landes : son corps retrouvé dans la rivière

Par Frédéric Denis, France Bleu Gascogne lundi 11 janvier 2016 à 11:05

Les plongeurs des sapeurs pompiers ont découvert ce lundi matin vers 9h30 le corps du retraité disparu dimanche à Bégaar. Son corps gisait à 50 mètres de son tracteur, à moitié immergé dans la rivière de la commune. Aucune trace suspecte, le parquet de Dax conclut qu'il s'agit d'un accident.

Les plongeurs des sapeurs pompiers des Landes ont retrouvé un corps ce lundi matin vers 9h30 à Bégaar, dans le Lizou, la rivière de la commune. Le corps gisait sous l'eau, maintenu par des branches d'arbres.

Le maire de Bégaar, Jean-Pierre Poussard, a formellement identifié ce corps comme étant celui du retraité de 88 ans de la commune, disparu dimanche.  Le corps  de l'octogénaire gisait à proximité  de son tracteur. Un tracteur retrouvé en partie immergé dans une rivière du village, le Luzou. L'alerte a été donnée dimanche vers 17h. 

Les secours n'ont donc pas eu besoin de dresser des filets sur le Lizou, la rivière de la commune, pour empêcher une possible dérive du corps. Ils avaient aussi prévu d'utiliser un hélicoptère, mais les mauvaises conditions météorologiques ne le permettaient pas ce matin.

Les pompiers avait mis plus d'une heure dimanche pour relever le tracteur, chemin des arènes à Bégaar, mais le corps de son propriétaire n'était pas coincé dessous.

Aucun(e)

Les secours avaient alors décidé de remonter les berges et de sonder le Luzou. L'opération était délicate, car avec les fortes pluies de ces dernières heures, le débit du cours d'eau est assez fort

Malgré environ 400 mètres du Luzou passées au peigne fin, hier à la nuit tombée, l'octogénaire restait introuvable. Les pompiers avaient retrouvé une veste accrochée à une branche, le long du cours d'eau.

Aucun(e)

Pas de suites judiciaires

Le parquet de Dax parle d'un accident ce lundi matin. Il n'y a aucune trace suspecte sur le corps du retraité. Aucun obstacle médico-légal. Selon le parquet, le médecin de famille de la victime a examiné son corps et parle d'un malaise. Il n'y aura donc pas de suites judiciaires.

Le retraité, ancien conseiller municipal de Bégaar, avait l'habitude de venir se promener avec son chien en tracteur sur le bord du Luzou. Il habitait à une centaine de mètres de la petite rivière. 

Partager sur :