Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Disparition de Cynthia : pour sa mère, "il faut mettre la pression" comme pour Delphine Jubillar

-
Par , France Bleu Occitanie, France Bleu

La disparition de Delphine Jubillar attise une grande douleur pour la famille de Cynthia. La maman de la jeune femme habite à Carmaux. Elle se réjouit des moyens déployés à Cagnac-les-Mines, mais ne comprend pas qu’on en ait pas fait autant pour sa fille.

Bernadette ne vit que pour retrouver la trace de sa fille Cynthia Stragapède
Bernadette ne vit que pour retrouver la trace de sa fille Cynthia Stragapède © Radio France - SM

La détresse d’une famille à Carmaux alors que tous les médias parlent de l’affaire Jubillar. Bernadette Berjamin est la maman de Cynthia, une jeune femme de 28 ans qui a disparu en août 2019. Elle habitait Castanet-Tolosan (Haute-Garonne). Son sac à main a été retrouvé à Montrabé (dans le même département), des chasseurs ont aussi trouvé des vêtements à un autre endroit. La dernière trace qu’on a de la jeune femme, ce sont des images de vidéo-surveillance dans le métro toulousain.

Un chasseur retrouve un sac 

Malgré d’importants moyens de recherches et d’investigations, on n’a retrouvé aucun élément sur la disparition de Cynthia. La compagnie de gendarmerie de Toulouse/Saint-Michel avait alors déployé drone, hélicoptère, plongeurs, équipes cynophiles... 

Depuis un an et demi, Bernadette ne vit que pour retrouver Cynthia et elle raconte les dernières traces de sa fille. "Un chasseur a retrouvé un sac. Il y a eu les chiens. Et les chiens se sont arrêtés à un endroit précis. Pour moi, elle a été enlevée. Et tant qu’on ne l’aura pas retrouvée, j’aurai la force de la rechercher." 

"C'est génial la mobilisation pour cette dame."

Et évidemment, toute la famille a été très troublée par la disparition de Delphine Jubillar, d’autant que Bernadette croisait souvent l’infirmière dans le labo où elle travaille. "Je me suis dit : encore un drame de plus. Et aussi je me suis dit que c’était génial qu’il y ait autant de mobilisation pour cette dame. Ça m’a fait très chaud au cœur pour elle.

En espérant un bon dénouement. J’ai vu qu’il y a la justice derrière. Contrairement à nous. On ne nous dit rien, on ne nous a pas convoqués. Rien du tout. Je suis vraiment écœurée parce que pour nous il n’y a pas eu tant de médiatisation. On n’a pas pris l’affaire au sérieux." 

"J’ai l’impression qu’il n’y a pas d’enquête."

Tifany, la sœur de Cynthia, insiste :  les relations avec les enquêteurs sont très difficiles. "Comme ma mère, je suis contente que cette femme ait des gens pour se battre pour elle. Nous, nous avons essayé, et ça n’a pas été le cas. Je suis là quand ma mère va voir les gendarmes. Quand elle les appellent au téléphone. J’écoute.

On nous fait croire que l’enquête est toujours en cours, mais on ne voit aucune action.  Je sais que plus on tarde, plus les pistes vont disparaître. J’ai l’impression qu’il n’y a pas d’enquête. Qu’on ne cherche pas à retrouver Cynthia." 

Alors la maman demande simplement que les investigations ne s’arrêtent pas. "Il y a quelqu’un qui sait. Elle avait des amis sur Toulouse. Quelqu’un sait. Il faut mettre la pression comme à Cagnac. Ce n’est pas un sac que j’ai perdu. C’est un enfant."

Une enquête qui est menée aujourd’hui par la Brigade de recherche Toulouse/Saint-Michel. Dans cette affaire, une commission rogatoire a été ouverte et un juge d’instruction nommé. L’enquête se poursuit, disent les gendarmes, avec des actes conséquents

  • Cynthia Stragapède est mince et mesure 1,65 m. Elle porte des cheveux châtains, mi-longs. Ses yeux sont entre le marron et le vert. Si vous avez le moindre renseignement, vous pouvez joindre la brigade de Balma au 05.62.57.75.80 ou via le 17.
Cynthia Stragapède a disparu en août 2019.
Cynthia Stragapède a disparu en août 2019. © Radio France - SM
Choix de la station

À venir dansDanssecondess