Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Disparue du Tarn : une enquête ouverte pour "enlèvement et séquestration"

- Mis à jour le -
Par , France Bleu, France Bleu Occitanie

Une enquête pour "arrestation, enlèvement, détention ou séquestration arbitraire" a été ouverte contre X après la disparition la semaine dernière Cagnac-les-Mines (Tarn) de Delphine Jubillar, une infirmière de 33 ans, mère de deux jeunes enfants, indique ce mercredi le parquet de Toulouse.

Les recherches se poursuivent à Cagnac-les-Mines, près d’Albi.
Les recherches se poursuivent à Cagnac-les-Mines, près d’Albi. © Maxppp - MARIE PIERRE VOLLE

Une semaine après la disparition, qualifiée de "suspecte" par le procureur de la République d'Albi, de Delphine Jubillar à Cagnac-les-Mines, le parquet de Toulouse a requis ce mercredi "l'ouverture d'une information judiciaire contre personne non dénommée du chef d'arrestation, enlèvement, détention ou séquestration arbitraire pendant plus de sept jours accomplis". Par voie de communiqué, le procureur de la République Dominique Alzeari indique que l'enquête est "confiée à deux magistrats instructeurs au vu de l'importance et de la complexité de l'affaire".

Des faits désormais "de nature criminelle"

"Rien n'indique" que la disparition de la mère de famille de 33 ans "a pu être volontaire" poursuit le communiqué du magistrat, qui précise que les faits "revêtent désormais une qualification de nature criminelle", sept jours après que la jeune infirmière a quitté son domicile, dans la nuit du mardi 15 au mercredi 16 décembre.

Le procureur de la République de Toulouse souligne que les recherches, qui ont mobilisé "des moyens considérables, ne discriminant aucune hypothèse à ce stade, n'ont pas permis de découvrir cette personne ou de déterminer les circonstances de sa disparition". Jusque là, les investigations étaient menées par la gendarmerie dans le cadre d'une enquête pour "disparition inquiétante" ouverte par le parquet d'Albi. 

Des recherches qui se poursuivent autour de Cagnac-les-Mines :  une "battue citoyenne" organisée par la gendarmerie du Tarn a réuni ce mercredi près de 2.000 personnes. Divers objets ont déjà été retrouvés, notamment un couteau et une paire de chaussettes, dont on ne connait pas encore l'origine.

Delphine Jubillar a disparu depuis une semaine
Delphine Jubillar a disparu depuis une semaine © Visactu
Choix de la station

À venir dansDanssecondess