Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice DOSSIER : Disparition de Lucas Tronche

VIDÉO - Disparition de Lucas : plus de deux ans et demi d’enquête et de forte médiatisation

mardi 17 octobre 2017 à 16:57 - Mis à jour le lundi 30 octobre 2017 à 11:34 Par Isabelle Lassalle, France Bleu Drôme Ardèche, France Bleu Gard Lozère, France Bleu Vaucluse et France Bleu

Le jeune Lucas Tronche a disparu depuis le 18 mars 2015, aux alentours de 17h, alors qu’il quittait son domicile familial à Bagnols-sur-Cèze dans le Gard. Retour sur plus de deux ans et demi d’enquête et une mobilisation exceptionnelle des bénévoles.

Disparition de Lucas : plus de deux ans et demi d’enquête et de médiatisation.
Disparition de Lucas : plus de deux ans et demi d’enquête et de médiatisation. © Maxppp -

Bagnols-sur-Cèze, France

Le tribunal correctionnel de Nîmes rend son jugement en délibéré ce lundi dans l'affaire des courriers anonymes adressés aux parents de Lucas. Deux ans de prison avaient été requis contre le quinquagénaire accusé d'être le "corbeau" lors de l'audience du 18 octobre dernier. Rappel des grandes étapes de l'enquête et de la très forte médiatisation autour de cette disparition.

Lucas Tronche disparaît le mercredi 18 mars 2015 à Bagnols-sur-Cèze dans le Gard. Il est alors âgé de 15 ans et devait se rendre à un cours de natation à la piscine de Laudun-l’Ardoise. Il n’a jamais rejoint son frère. L’enquête est confiée au SRPJ de Montpellier. Dans les jours qui suivent, plus de 500 personnes se mobilisent et participent aux recherches. Sans succès.

Des comités d'affichage se sont montés dans plus d'un millier de villes en France. Un site internet dédié à Lucas, « retrouvons-lucas.fr », a également été créé. Samedi 19 mars 2016, un an après sa disparition, un rassemblement est organisé à Bagnols-sur-Cèze, comme dans une trentaine d'autres villes en France.

Un corbeau envoie des messages aux parents

« Lucas va bien, ne vous inquiétez pas ».

Fin mars 2016, les parents de Lucas reçoivent un message qui affirme que leur fils va bien. C'est le deuxième message, après un autre reçu en octobre 2015. Ils lancent un appel pour recevoir un signe directement de la part de leur fils.

Mai 2016, une vaste campagne d'affichage est lancée pour tenter de retrouver Lucas. Des portraits géants de quatre mètres sur trois s’affichent sur le bord des routes dans le Gard, la Drôme et le Vaucluse.

Mardi 12 juillet 2016, un homme de 57 ans est interpellé. Il reconnaît être l’auteur de lettres anonymes adressées aux parents de Lucas. Des lettres où il est écrit que Lucas va bien, qu'il est en bonne santé et qu'il ne risque rien. Le corbeau a été filmé par des caméras de vidéo-surveillance au centre de tri où il était venu poster sa missive.

Une campagne d’affichage exceptionnelle

D’août à octobre 2016, une nouvelle campagne d’affichage est lancée. C'est une première en matière de recherche de personne disparue, 700 panneaux Decaux sont mis gratuitement à la disposition de l'association « Retrouvons Lucas », dans toute la France.

Fin octobre, un spot publicitaire de dix secondes est diffusé dans plus de 500 stations-service en France. Près de neuf millions d'automobilistes verront le visage de Lucas à la pompe à essence.

La police lance un appel à témoins

En décembre 2016, la police nationale lance un appel à témoins, elle recherche un homme, de type européen, âgé d’une quarantaine d’années qui se trouvait à proximité du lieu de la disparition. Il circule à bord d'une voiture immatriculée dans l’Hérault.

Le 18 mars 2017, Lucas a disparu depuis deux ans. À Bagnols-sur-Cèze, des centaines de personnes viennent témoigner leur soutien à ses parents.

L’appel à témoins est relancé en septembre 2017. Et le 12 du mois, le corbeau est interpellé à son domicile. Il comparaît pour violences avec préméditation le 18 octobre 2017. Il encourt jusqu'à trois ans d'emprisonnement. Il n'est pas du tout impliqué dans la disparition de Lucas, mais il est bien le seul auteur des lettres anonymes.