Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice DOSSIER : Nordahl Lelandais

Disparition de Maëlys : des habitants du Haut-Doubs partent à la battue en Isère pour retrouver la fillette

vendredi 1 septembre 2017 à 20:35 Par Naïs Esteves et Olivia Chandioux, France Bleu Besançon, France Bleu Isère, France Bleu Pays de Savoie et France Bleu

Des habitants de Pontarlier ont décidé de partir en Isère pour participer à la battue organisée samedi 2 septembre pour retrouver la petite Jurassienne, Maëlys. Ce couple a réussi a remplir son véhicule sept places avec d'autres habitants du Haut-Doubs.

Les gendarmes chargés de l'enquête et la salles des fêtes du Pont-de-Beauvoisin où a disparu Maëlys le dimanche 27 août 2017
Les gendarmes chargés de l'enquête et la salles des fêtes du Pont-de-Beauvoisin où a disparu Maëlys le dimanche 27 août 2017 © Radio France - Véronique Pueyo

Pontarlier, France

Alexandre et Helen ont décidé de partir pour l'Isère et participer, samedi 2 septembre, à la battue organisée pour tenter de retrouver la petite Maëlys. Ces habitants de Pontarlier ont même réussi à remplir leur voiture sept places avec d'autres habitants du Haut-Doubs : de Frasne et de Foncine.

"On n'arrêtait pas d'y penser." — Helen, Pontissalienne, maman de trois enfants

Ces parents de trois enfants ont été traumatisés par la disparition de la petite jurassienne de 9 ans, dimanche 27 août en Isère. Quand Helen a vu qu'une battue était organisée via les réseaux sociaux et qu'une Franc-comtoise cherchait une voiture pour s'y rendre, elle n'a pas hésité une seconde : "On n'arrêtait pas d'y penser, et puis je me suis dit que je ne pouvais pas rester comme ça, donc on s'est organisé en une heure hier soir. On a demandé aux grands-parents de venir garder nos enfants, et puis on est allé acheter des grosses chaussures chez Decathlon, et samedi on part à 5 heures du matin pour aller en Isère."

Appel à témoins pour retrouver la petite Maëlys, 9 ans, originaire du Jura et disparue en Isère. - Radio France
Appel à témoins pour retrouver la petite Maëlys, 9 ans, originaire du Jura et disparue en Isère. © Radio France

"Quand on est maman, on a envie d'aider, ça ne s'explique pas, c'est viscéral." — Helen

C'est le cœur de maman d'Helen qui la pousse à parcourir demain dès l'aube les 230 kilomètres qui la sépare de Pont-de-Beauvoisin en Isère, là où Maëlys a disparu : "Ça fait une semaine que je ne dors plus, je pense à cette petite toute la nuit, et puis à sa maman aussi. Je me dis la pauvre elle doit être tellement mal. Ce n'est pas que ça m'obsède, mais ça me travaille énormément, pour moi c'est intolérable qu'on touche aux enfants. Et puis c'est vraiment en tant que mère que j'ai envie d'aider cette autre maman, et puis c'est la seule chose que je puisse faire pour elle."

À lire aussi

Le Pont-de-Beauvoisin, à la frontière entre Isère et Savoie - Radio France
Le Pont-de-Beauvoisin, à la frontière entre Isère et Savoie © Radio France - Denis Souilla