Faits divers – Justice DOSSIER : La disparition de Maëlys

Affaire Maëlys : la mère du suspect va lui demander de parler

Par Virginie Salanson et Véronique Pueyo, France Bleu Besançon, France Bleu Isère, France Bleu Pays de Savoie, France Bleu Saint-Étienne Loire et France Bleu vendredi 29 septembre 2017 à 12:09

Maëlys a disparu à Pont-de-Beauvoisin, en Isère, dans la nuit du 26 au 27 août 2017.
Maëlys a disparu à Pont-de-Beauvoisin, en Isère, dans la nuit du 26 au 27 août 2017. © AFP -

Plus d'un mois après la disparition de Maëlys, lors d'un mariage à Pont-de-Beauvoisin (38), ses parents ont pris la parole pour la première fois en public. Ils ont demandé au suspect de dire ce qu'il sait. La mère de Nordahl L. dit les avoir entendus et promet de le faire parler.

C'est le cri du cœur d'une mère à une autre. Un cri de souffrance qui a été entendu. Ce jeudi, Jennifer, la maman de Maëlys, a lancé un appel déchirant à l'homme suspecté d'être en lien avec la disparition de sa fille, il y a plus d'un mois. Cet ancien militaire de 34 ans, Nordahl L., a été mis en examen pour "enlèvement, séquestration ou détention arbitraire de mineur de 15 ans". Il est le seul suspect dans cette affaire et, "au vu des dernières révélations du dossier" a déclaré Jennifer de Araujo"et de son attitude étrange lors du mariage, qui nous a interpellés, nous lui demandons de révéler ce qu'il sait". Accompagnée de son mari, la mère de Maëlys s'exprimait pour la première fois en public depuis que sa fille s'est volatilisée sur le parking de la salle des fêtes de Pont-de-Beauvoisin, le 27 août dernier.

"Je comprends leur souffrance à ces gens là, je suis une mère avant tout", Christiane L. , la mère du principal suspect

Cet appel, très digne et extrêmement émouvant, a touché au cœur la mère de Nordahl L., Christiane. Jointe au téléphone par RTL jeudi soir, elle dit avoir entendu cet appel désespéré. "Je suis sensible à leur détresse. Moi aussi je voudrais savoir, je voudrais qu'on retrouve au moins cette enfant" s’est-t-elle exclamé avant d'ajouter "le jour où je vais le voir [en prison NDLR], je vais parler avec lui, je vais lui dire si tu as vu quelque chose, dis-le ! Tu as peut-être vu quelque chose. Et s'il me dit quelque chose, qu'il me lâche quelque chose, j'en ferai part après. J'en aurais trop sur la conscience pour ne rien dire, pour les parents de Maëlys. (...) Je comprends leur souffrance à ces gens là, je suis une mère avant tout" a-t-elle conclu.

"S'il me lâche quelque chose, j'en ferai part (...) J'en aurais trop sur la conscience pour ne rien dire", Christiane L.

Pour Christiane L., son fils peut lui aussi avoir été touché par cet appel désespéré de la maman de Maëlys, "il a un cœur" a-t-elle conclu. De leur côté, les parents de Maëlys, Jennifer et son mari Joachim, se sont de nouveau réfugiés chez des amis en Isère, après cette conférence de presse. Ils refusent de rentrer chez eux, dans le Jura, tant que Maëlys n'aura pas été retrouvée.