Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Meurtre de Magali Blandin, de la disparition aux aveux du mari

Disparition de Magali Blandin : une nouvelle étape de l'enquête va démarrer

-
Par , France Bleu Armorique, France Bleu

Les recherches pour retrouver Magali Blandin, portée disparue depuis le vendredi 12 février à Montfort-sur-Meu près de Rennes (Ille-et-Vilaine) se sont poursuivies ce week-end. Les gendarmes sont moins nombreux sur le terrain. Une information judiciaire va être ouverte ce lundi 22 février.

Des militaires lors de la battue effectuée le 18 janvier à Montfort-sur-Meu.
Des militaires lors de la battue effectuée le 18 janvier à Montfort-sur-Meu. - Parquet de Rennes

Neuf jours après la disparition de Magali Blandin à Montfort-sur-Meu près de Rennes, les recherches patinent. Ce week-end encore, les forces de l'ordre sont restées mobilisées sur le terrain. Une quinzaine de gendarmes, dont des réservistes, ont longé les cours d'eau pour effectuer d'ultimes vérifications.

Pendant ces deux jours, les enquêteurs, dont certains font partie de la brigade de recherches de Montfort-sur-Meu, ont terminé de rassembler les éléments qui vont permettre d'entrer dans une nouvelle phase de l'enquête. Ce lundi 22 février, ils doivent remettre le fruit de leurs recherches et de leurs auditions à un juge d'instruction de Rennes.

Celui-ci va ouvrir une information judiciaire en recherche des causes de cette disparition. Cette nouvelle étape va permettre de poursuivre l'enquête. "Nous entrons dans une autre temporalité. Cette enquête guidera ensuite d'éventuelles nouvelles recherches opérationnelles d'ampleur," explique le colonel Sébastien Jaudon, commandant du groupement de gendarmerie d’Ille-et-Vilaine.

Ce vendredi 19 février, le procureur de la République de Rennes a apporté des précisions sur le contexte familial tendu dans lequel se trouvait Magali Blandin avant sa disparition. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess