Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Disparition de Mathieu Caizergues à La Réunion : la justice autorise de nouvelles recherches

-
Par , France Bleu Hérault, France Bleu Berry, France Bleu

La justice a donné un nouvel espoir à la famille de Mathieu Caizergues, ce gendarme originaire de l'Hérault disparu sur l'île de la Réunion en 2017. Elle ordonne de nouvelles recherches et l'analyse des téléphones des gendarmes qui l'accompagnaient ce jour-là.

Delphine Caizergues se sent enfin entendue par la justice
Delphine Caizergues se sent enfin entendue par la justice © Maxppp - Guillaume Bonnefont

Qu'est-il arrivé à Mathieu Caizergues sur l’île de la Réunion en juin 2017 ? La disparition de ce gendarme originaire de l'Hérault rattaché à l'escadron de gendarmerie mobile de Saint-Amand-Montrond reste un mystère. La justice l'a déclaré officiellement mort, mais la maman de Mathieu Caizergues vient d'obtenir que de nouvelles recherches sur la falaise où il a été vu pour la dernière fois soient entreprises et que les téléphones portables des deux gendarmes qui l'accompagnaient en randonnée ce jour là soient également de nouveau analysés.  

"Nous allons pouvoir fermer une porte et en ouvrir d'autres, approfondir les pistes qui n'ont jamais été explorées."

Une très bonne nouvelle pour Delphine Caizergues : "C'est un nouvel espoir car depuis le début nous pensons que Mathieu n'est pas sur cette falaise donc ça va être l'occasion de le prouver et d'enfin le chercher ailleurs. Nous allons avoir des réponses, fermer une porte et en ouvrir d'autres. Car depuis le début, une seule hypothèse a été travaillée, celle de l'accident, donc nous souhaitons approfondir les autres pistes qui ne l'ont jamais été."

"Nous allons savoir quels sont les appels qui ont été passés et reçus ce jour là"

Depuis le début, la famille s'interroge sur le rôle des deux gendarmes qui accompagnaient le jeune homme en randonnée ce jour-là. "On sait qu'ils ont menti, on ne sait pas pourquoi. Peut-être qu'il s'est passé quelque chose ailleurs et il serait temps de faire des investigations dans ce sens là.

Ce que nous voulons savoir, c'est quels appels ont été passés ce jour là, quels appels ont été reçus, est-ce qu'il y aurait d'autres personnes impliquées, tout cela n'a pas été exploré, il serait temps de le faire."

Delphine Caizergues reprend espoir de savoir ce qui est arrivé à son fils. "La décision de justice nous donne un peps formidable car nous avons enfin été entendus. Il est temps de savoir si nous devons entamer une période de deuil ou garder espoir. Je tiens vraiment à remercier nos avocats maître Allary et Maître Teissedre qui ne comptent pas leur temps et qui ont tout fait pour que l'enquête ne s'arrête pas car elle était sur le point d'être clôturée l'an dernier. Grâce à eux nous avons pu rebondir."

Delphine Caizergues

Choix de la station

À venir dansDanssecondess