Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Disparition de Mathis : Sylvain Jouanneau condamné à 20 ans de prison

- Mis à jour le -
Par France Bleu Normandie (Calvados - Orne)

Sylvain Jouanneau est condamné à 20 ans de réclusion criminelle par la cour d'assises du Calvados. Une peine conforme aux réquisitions de l'avocat général. Sylvain Jouanneau est jugé coupable d'enlèvement, séquestration et menaces de mort quatre ans après la disparition de son fils, Mathis, un week-end où il en avait la garde.

Sylvain Jouanneau comparaît pour séquestration, enlèvement et menaces de mort devant les assises du Calvados.
Sylvain Jouanneau comparaît pour séquestration, enlèvement et menaces de mort devant les assises du Calvados. © Maxppp

Sylvain Jouanneau est condamné à 20 ans de réclusion criminelle ce jeudi. Le verdict de la cour d'assises du Calvados suit les réquisitions de l'avocat général pour le père du petit Mathis. À l'énoncé du verdict, la maman de Mathis, Nathalie Barré, affirme qu'elle n'abandonne pas le combat pour retrouver son fils . Le verdict des assises comprend une mesure de suivi socio-judiciaire pendant cinq ans et une interdiction des droits civiques, civils et de famille pendant cinq ans. 

Près de quatre ans après la disparition du petit Mathis près de Caen, Sylvain Jouanneau était poursuivi pour enlèvement de mineur, séquestration et menace de mort . Le petit garçon a disparu un week-end où il était confié à son père. Depuis ce jour de septembre 2011, le père a été arrêté, seul, des recherches ont été menées partout en France et au-delà, mais jamais personne n'a retrouvé Mathis. 

Jouanneau inquiétant

Depuis lundi, comme depuis près de quatre ans en prison, Sylvain Jouanneau assure que son fils est vivant et qu'il est entre les mains de personnes de confiance. Au palais de justice de Caen, il a répété que le garçon, qui avait 8 ans en 2011, n'est pas mort. Mais il a aussi tenu des discours incohérents, évoquant notamment "un enfant de la haine et du mensonge ".

Les experts psychiatres ne sont pas plus rassurants quand ils expliquent que Sylvain Jouanneau pourrait souffrir du syndrome de Médée qui consiste à tuer son enfant pour "punir" son ex lors d'une séparation douloureuse. 

Dans sa plaidoirie, l'avocate de Sylvain Jouanneau affirmait ce jeudi après-midi : "Pour juger, il faut comprendre. Ne pas accabler, pour comprendre. " Elle a aussi lancé aux jurés : "Qui séquestre Mathis en ce moment ? Vous ne pouvez pas juger avec des fantasmes ou des suppositions. "

"Je regrette de t'avoir mis au monde"

Sylvain Jouanneau a révélé des pans de sa cavale avec son fils (il a été arrêté trois mois après l'enlèvement) mais il n'a jamais craqué face aux questions pressantes de la présidente de la cour d'assises, de l'avocat général, de la mère de Mathis en larmes, ou même de ses propres parents rongés par l'inquiétude et qui feuillettent pendant l'audience un album photos de Mathis. La mère de Sylvain Jouanneau qui a lancé à son fils : "Je regrette de t'avoir mis au monde ".

► À LIRE AUSSI :Sylvain Jouanneau : "Mathis n'est pas mort" Disparition de Mathis à Caen - jour 2 - Sylvain Jouanneau, glaçant Disparition de Mathis à Caen : "Dis-moi ce que tu as fait de Mathis !" Disparition de Mathis à Caen - jour 1 - Sylvain Jouanneau reste flou Disparition de Mathis à Caen : le père maintient que son fils est vivant Disparition de Mathis à Caen : avant le procès, sa mère témoigne sur France Bleu Basse-Normandie

Choix de la station

France Bleu