Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice DOSSIER : L'affaire Sophie Le Tan

Disparition de Sophie Le Tan : plus de 700 personnes à la marche de solidarité à Schiltigheim

samedi 29 septembre 2018 à 18:30 - Mis à jour le samedi 29 septembre 2018 à 20:30 Par Aude Raso et Wyloen Munhoz-Boillot, France Bleu Alsace, France Bleu Elsass et France Bleu

Une marche de soutien à la famille de Sophie Le Tan, jeune étudiante disparue depuis le 7 septembre, a réuni des centaines de personnes samedi soir à Schiltigheim (Bas-Rhin).

Marche de solidarité pour Sophie Le Tan, le 29 septembre 2018 à Schiltigheim
Marche de solidarité pour Sophie Le Tan, le 29 septembre 2018 à Schiltigheim © Radio France - Wyloën Munhoz-Boillot

Schiltigheim, France

Roses blanches à la main, tee-shirts avec l'inscription "Sophie Le Tan". Des centaines de personnes, 700 selon la police, un millier selon les organisateurs, ont défilé en silence à Schiltigheim (Bas-Rhin), au nord de Strasbourg, samedi 29 septembre au soir. Organisée par deux agents de la mairie, une marche de solidarité pour la jeune étudiante disparue et sa famille a débuté à 19h. 

"On lâche rien !"

Plusieurs membres de la famille de Sophie Le Tan, venus d'Alsace et de Lorraine, étaient présents et ont pris la tête du cortège, photo de la jeune femme à la main. La mère en revanche n'est pas venue. 

Marche de solidarité pour Sophie Le Tan, le 29 septembre 2018 à Schiltigheim - Radio France
Marche de solidarité pour Sophie Le Tan, le 29 septembre 2018 à Schiltigheim © Radio France - Wyloën Munhoz-Boillot
Marche de solidarité pour Sophie Le Tan, le 29 septembre 2018 à Schiltigheim - Radio France
Marche de solidarité pour Sophie Le Tan, le 29 septembre 2018 à Schiltigheim © Radio France - Wyloën Munhoz-Boillot

L'un des cousins distribue des tee-shirts. Le hashtag #onlacherien y est inscrit au dos. Un couple confie à France Bleu avoir fait une centaine de kilomètres pour se rendre à la marche avec leur fils, un ami de Sophie Le Tan. 

De nombreuses connaissances de la jeune femme sont également présentes, ainsi que des anonymes, qui se disent choqués par l'affaire. Peu après 19h30, alors que la nuit vient de tomber, la marche débouche rue Perle, là où habite le principal suspect Jean-Marc Reiser, chez qui du sang de la jeune femme a été retrouvé. Plusieurs personnes déposent alors des bougies et des roses blanches, avant de se recueillir en silence.

Marche de solidarité pour Sophie Le Tan, le 29 septembre 2018 à Schiltigheim - Radio France
Marche de solidarité pour Sophie Le Tan, le 29 septembre 2018 à Schiltigheim © Radio France - Wyloën Munhoz-Boillot
Marche de solidarité pour Sophie Le Tan, le 29 septembre 2018 à Schiltigheim - Radio France
Marche de solidarité pour Sophie Le Tan, le 29 septembre 2018 à Schiltigheim © Radio France - Wyloën Munhoz-Boillot
Marche de solidarité pour Sophie Le Tan, le 29 septembre 2018 à Schiltigheim - Radio France
Marche de solidarité pour Sophie Le Tan, le 29 septembre 2018 à Schiltigheim © Radio France - Wyloën Munhoz-Boillot
Marche de solidarité pour Sophie Le Tan, à Schiltigheim, le 29 septembre 2018 - Radio France
Marche de solidarité pour Sophie Le Tan, à Schiltigheim, le 29 septembre 2018 © Radio France - Wyloën Munhoz-Boillot

Sophie Le Tan a disparu depuis le 7 septembre. L'étudiante âgée de 20 ans avait rendez-vous pour visiter un appartement à Schiltigheim. Jean-Marc Reiser, le principal suspect dans cette affaire, a été mis en examen pour assassinat, enlèvement et séquestration. 

Après Ingwiller et Meisenthal samedi, une nouvelle battue citoyenne est organisée dimanche matin à Niederbronn-les-Bains. Rendez-vous est donné à la gare à 9h. Un car pour transporter les participants partira de Strasbourg à 8h.