Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Disparition de Steve : des policiers portent plainte

-
Par , France Bleu Loire Océan, France Bleu

Près d'un mois après la disparition de Steve le soir de la fête de la musique, les forces de l'ordre portent plainte. Cela concerne les policiers qui avaient reçu des projectiles lors de leur intervention très polémique, sur le quai Wilson.

Il y aurait une dizaine de plaintes (photo d'illustration).
Il y aurait une dizaine de plaintes (photo d'illustration). © Maxppp - Olivier Boitet

Nantes, France

Cela fait presque un mois que Steve a disparu, lors d'une intervention policière le soir de la Fête de la musique, le 21 juin 2019, sur l'île de Nantes. Deux enquêtes sont déjà en cours sur la disparition du jeune homme : la première menée par l'IGPN, la police des polices, et la deuxième diligentée par le Défenseur des Droits, Jacques Toubon. C'est au tour des forces de l'ordre de porter plainte. Cela concerne les policiers qui avaient reçu des projectiles lors de leur intervention très polémique, sur le quai Wilson.  

"J'ai reçu dix plaintes de policiers qui ont été blessés lors des événements de la Fête de la musique et qui ont déposé plainte pour des violences sur personne dépositaire de l'autorité publique", a déclaré à l'AFP le procureur de la République à Nantes Pierre Sennès.  "Ces plaintes ont été adressées pour enquête à la police judiciaire", a-t-il ajouté.  

À l'opposé, les amis, la famille et les soutiens de Steve dénoncent une bavure, la répression policière, et la responsabilité des forces de l'ordre dans la disparition de Steve. Des personnes présentes lors de cette intervention controversée sur le quai Wilson rapportent une  opération disproportionnée, un nuage de gaz lacrymogène. Pris de panique, quatorze personnes sont tombées dans la Loire, avant d'être repêchée par les secours. 

Plainte collective

Le 3 juillet 2019, une plainte collective venant de 85 personnes a été déposée au parquet "pour mise en danger de la vie d'autrui et violences volontaires par personnes dépositaires de l'autorité publique". "J'ai saisi l'IGPN (l'Inspection générale de la police nationale, ndlr) pour procéder à l'enquête suite à la plainte collective", a déclaré M. Sennès à l'AFP, précisant qu'il s'agissait d'une saisine "dans un cadre judiciaire".

Choix de la station

France Bleu