Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Disparition de Steve : Johanna Rolland écrit au ministre de l'Intérieur

-
Par , France Bleu Loire Océan, France Bleu

Près d'un mois après la disparition de Steve, quai Wilson, la maire de Nantes Johanna Rolland interpelle le ministre de l'Intérieur Christophe Castaner dans un courrier envoyé, ce jeudi. "Il faut désormais que les investigations aboutissent extrêmement rapidement", écrit-elle.

Johanna Rolland a envoyé une lettre au ministre de l'Intérieur, Christophe Castaner, ce jeudi.
Johanna Rolland a envoyé une lettre au ministre de l'Intérieur, Christophe Castaner, ce jeudi. © AFP - AFP

Nantes, France

Dans une lettre envoyée au ministre de l'intérieur, ce jeudi, Johanna Rolland regrette la lenteur de l'enquête sur la disparition de Steve, quai Wilson à Nantes, consécutive à une intervention policière dans la nuit du 21 au 22 juin. Le maire de la cité des Ducs demande que "la vérité soit connue sur la stratégie adoptée" par la police, ce soir là. 

Une demande de réponse sans délai

Pratiquement un mois après la disparition du jeune homme de 24 ans, l'enquête administrative diligentée par l'IGPN, la police des polices, n'a toujours rien donné. L'enquête menée par le Défenseur des droits devrait quant à elle durer encore au moins plusieurs semaines. Quant à l'information judiciaire ouverte par le procureur de la République, elle se poursuit. De nouvelles constatations sur le quai Wilson ont d'ailleurs eu lieu vendredi, rapportent nos confrères de Ouest France, avec le juge d'instruction et les bénévoles de la Sécurité nautique. 

La maire de Nantes veut elle aussi que toute la lumière soit faite sur cette intervention, et le plus vite possible. Dans un courrier dactylographié, Johanna Rolland veut que l'enquête aboutisse "extrêmement rapidement".  L'élue demande également que les conclusions des investigations soient rendues publiques. Ce samedi, un rassemblement est organisé sur l'île de Nantes, un mois après la disparition de Steve.