Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Disparition de Steve : les recherches restent vaines, un sonar va sonder la Loire

-
Par , France Bleu Loire Océan, France Bleu

Ce mercredi soir, le procureur de la République de Nantes a tenu une conférence de presse sur la disparition de Steve, pendant la fête de la musique.

Steve a été vu pour la dernière fois juste avant l'intervention des forces de l'ordre, à la fin de la fête de la musique à Nantes.
Steve a été vu pour la dernière fois juste avant l'intervention des forces de l'ordre, à la fin de la fête de la musique à Nantes. © Maxppp -

Nantes, France

Plus d'un mois après la disparition de Steve, lors de la fête de la musique à Nantes, Pierre Sennès, le procureur de la République a fait une conférence de presse, ce mercredi soir. Le jeune homme de 24 ans n'a plus été vu depuis l'intervention des forces de l'ordre pour faire stopper la musique, au bout de l'île de Nantes - intervention lors de laquelle au moins 14 personnes sont tombées dans la Loire.

Des moyens de recherche très importants

Pierre Sennès est d'abord revenu sur les moyens déployés depuis la fin du mois de juin : une brigade fluviale avec des plongeurs qui ont travaillé tous les jours depuis la disparition, avec renforts des plongeurs des pompiers de Loire-Atlantique et de la gendarmerie. Les enquêteurs travaillent aussi avec un organisme spécialisé dans les mouvements de la Loire. Les zones sensibles et intéressantes à explorer sont ciblées, là où le courant aurait pu emmener le corps. 

Une fausse alerte mardi soir et un sonar en renfort

Il y a également des patrouilles pédestres avec des chiens et un drone des pompiers auxquelles s'ajoutent des survols en hélicoptère de la gendarmerie et de la police aux frontières qui a mis à disposition, depuis 10 jours, un avion qui a exploré 60 km de la Loire, de Nantes à Saint-Nazaire.

Ce mardi soir, l'avion a repéré une masse à Indre, mais il ne s'agissait pas de Steve. Les recherches restent vaines jusqu'à présent.

Un sonar de la brigade fluviale de la préfecture de police de Paris arrive ce mercredi soir à Nantes pour permettre de sonder la Loire

Pierre Sennès, le procureur de la République de Nantes - Radio France
Pierre Sennès, le procureur de la République de Nantes © Radio France - Florian Cazzola

"Tous les moyens nécessaires doivent être engagés, le coût n'entre pas en ligne de compte"

"Le coût de ces recherches n'entre pas en ligne de compte", assure ce mercredi soir le procureur de la République. "On doit engager tous les moyens nécessaires, c'est le seul élément qui compte. Des dizaines et des dizaines de personnes sont mobilisées", assure-t-il, sans donner de chiffre précis.

Choix de la station

France Bleu