Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Disparition du gendarme Mathieu Caizergues : deux hommes mis en examen

jeudi 12 juillet 2018 à 12:31 - Mis à jour le jeudi 12 juillet 2018 à 14:50 Par Régis Hervé, France Bleu Berry, France Bleu Hérault et France Bleu

Comme on pouvait s'y attendre après l'ouverture d'une information judiciaire fin juin, deux hommes ont été mis en examen pour non-assistance à personne en danger dans le cadre de l'enquête sur la disparition du gendarme héraultais Mathieu Caizergues.

Une photo du gendarme Mathieu Caizergues sur le téléphone de sa mère
Une photo du gendarme Mathieu Caizergues sur le téléphone de sa mère © Maxppp - Guillaume Bonnefont

Châteauroux, France

Rattaché à l'escadron de gendarmerie mobile de Saint-Amand-Montrond dans le Cher, le gendarme Mathieu Caizergues, âgé de presque 24 ans, a disparu à la Réunion en juin 2017 sur l'île, au cours d'une randonnée dans le cirque de Mafate.  Deux compagnons de randonnée qui étaient avec lui, un sous-officier de la gendarmerie et l'époux d'une gendarme, ont été mis en examen pour non-assistance à personne en danger comme l'a annoncé la radio-télévision Réunion La 1ère.

En juin dernier, deux jours avant la date du premier anniversaire de la disparition de Mathieu Caizergues, le procureur de St Denis Eric Tuffery, avait déclaré le jeune gendarme officiellement décédé. Quelques jours plus tard, une information judiciaire pour homicide involontaire avait été ouverte. Un sous-officier de gendarmerie et l'époux d'une gendarme, ont donc été mis en examen. Le 1er, muté en métropole est même revenu sur l’île pour être entendu. Les deux hommes ont toutefois été laissés en liberté. 

La maman de Mathieu Caizergues, qui habite dans l'Hérault, espère toujours retrouver son fils vivant, même si elle sait, que les chances sont très minces.

la maman du gendarme disparu a appris ces mises en examen par les rédactions de Réunion La 1ère. Elle a livré sa première réaction au micro de Johanne Adamadorassy