Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Disparition du petit Jonathan : un mandat d'arrêt européen lancé contre un tueur en série allemand

-
Par , France Bleu Berry, France Bleu Loire Océan, France Bleu

Un mandat d'arrêt européen a été lancé contre Martin Ney, principal suspect dans la disparition de Jonathan Coulom. Ce garçon de 10 ans, originaire du Cher, avait été enlevé du centre de vacances de Saint-Brevin-les-Pins en 2004. Son corps avait été retrouvé un mois plus tard.

Un avis de recherche avait été lancé après la disparition de Jonathan
Un avis de recherche avait été lancé après la disparition de Jonathan © Maxppp - O.CORSAN/PHOTOPQR/LE PARISIEN

Orval, France

C'est une avancée dans l'enquête sur l'enlèvement et la mort de Jonathan Coulom, quinze ans après les faits. Le juge d'instruction de Nantes, en charge de l'enquête, vient de lancer un mandat d'arrêt européen contre le principal suspect, a appris France Bleu, confirmant une information de Ouest-France. Martin Ney est incarcéré en Allemagne pour le viol et le meurtre de trois enfants. Son nom était rapidement apparu dans l'enquête. À chaque fois, il enlevait un enfant dans un centre de vacances et abandonnait le corps de ses victimes à quelques kilomètres du lieu de disparition. C'est exactement le procédé utilisé lors de la mort de Jonathan.

Il aurait avoué le meurtre de l'enfant à un co-détenu

Dans la nuit du 6 au 7 avril 2004, Jonathan disparaît du centre de vacances de Saint-Brevin-les-Pins, où il est en classe de mer. Son corps sans vie ne sera retrouvé qu'un mois plus tard, dans un étang de Guérande. La piste de ce tueur en série allemand était étudiée de près. Mais jamais Martin Ney n'est passé aux aveux directement. En revanche, en avril 2018, rebondissement : un co-détenu parle aux enquêteurs et affirme que le principal suspect a avoué l'enlèvement et le meurtre de Jonathan. Des propos pris très au sérieux et qui valent aujourd'hui ce mandat d'arrêt européen lancé contre Martin Ney. 

Choix de la station

France Bleu