Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Disparition inquiétante d'une femme à Besançon : "Je veux la retrouver, sauve ou pas"

-
Par , France Bleu Besançon, France Bleu

Clémence est la fille unique de Chantal, cette femme de 64 ans portée disparue à Besançon depuis vendredi 29 octobre. Elle témoigne de sa "détresse immense" et décrit les moyens mobilisés pour retrouver sa mère.

Clémence Thirode montre une photo de sa mère portée disparue.
Clémence Thirode montre une photo de sa mère portée disparue. © Radio France - Marie-Coralie Fournier

Elle ne dort plus et ne peut plus retenir ses larmes, tellement l'angoisse a pris le dessus ces derniers jours. Clémence Thirode est la fille unique de Chantal, cette femme de 64 ans portée disparue à Besançon depuis vendredi 29 octobre. Chantal a quitté les urgences du CHU Jean Minjoz à pied, seule et sans téléphone vers 19h45. Elle y avait été admise dans l'après-midi après une chute dans la rue à Ecole Valentin,  où elle réside, et sa prise en charge médicale n'était pas encore terminée.

Je veux la retrouver, sauve ou pas, mais je veux la retrouver" - Clémence, fille unique de Chantal

"On a l'impression que c'est le genre d'évènement qui n'arrive qu'aux autres..." confie Clémence, qui décrit "une détresse immense." Depuis ce week-end, "toute la vie et tout le quotidien tournent autour de ça...". Elle tient le coup, malgré tout. "Ce qui me fait avancer c'est que je veux avoir des réponses à donner à mon garçon. Je veux la retrouver, sauve ou pas, mais je veux la retrouver... pour pouvoir lui organiser une fin de vie dignement et avoir des réponses".

Un appel à témoins, des drones, des chiens et des affiches

Les gendarmes ont lancé un appel à témoins, sillonné les quartiers et les villages en moto et à pied, organisé des battues dans la forêt, mobilisé des drones. Clémence et ses proches ont aussi fait un appel à une équipe cynophile, diffusé les photos de Chantal dans les commerces et les rues, ainsi que sur Internet. "C'est là que je comprends l'intérêt des réseaux sociaux.. de cliquer sur les partages... même si c'est dur, on sent une grosse vague de soutien dans la tempête". 

Chantal, 64 ans, portée disparue à Besançon.
Chantal, 64 ans, portée disparue à Besançon. - Clémence Thirode

Clémence est plongée dans l'action des recherches, avec aussi une peur du vide : "On se dit que les infos vont retomber, que les gens vont se faire plus silencieux, que l'oubli va se faire peu à peu... qu'il va falloir reprendre un semblant de vie normale alors que rien n'est normal" lâche-t-elle, en larmes.

Désorientée dans les rues?

Sa mère, Chantal, souffrait d'une fragilité psychologique mais n'a jamais eu d'idées suicidaires, selon Clémence. En revanche, elle montrait des pertes de mémoire et propos parfois incohérents ces dernières semaines. Pour Clémence, sa mère a dû être désorientée et quitter l'hôpital en voulant rentrer chez elle. Sans voiture, elle aurait pu prendre sa route habituelle à pied, par Franois, et se perdre. Les recherches se concentrent dans ce secteur.

Si vous avez des renseignements ou si vous pensez avoir Chantal, il faut contacter la gendarmerie d'Ecole Valentin au 03 81 21 16 60 ou composer le 17.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess