Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Disparition de deux marins à bord d'un voilier au large de l'île d'Oléron : ils sont finalement sains et saufs

- Mis à jour le -
Par , France Bleu La Rochelle, France Bleu

Un voilier de 7 mètres parti vendredi de La Rochelle avec deux personnes à son bord avait disparu au large de l'île d'Oléron. Des recherches étaient effectuées depuis mardi. Les deux hommes sont revenus sains et saufs à La Rochelle, a-t-on appris ce mercredi après-midi.

L'hélicoptère Dauphin de la Marine nationale basé à la Rochelle
L'hélicoptère Dauphin de la Marine nationale basé à la Rochelle - Marine Nationale

Les deux hommes partis de La Rochelle en voilier ce vendredi sont sains et saufs, a-t-on appris ce mercredi en milieu d'après-midi. D'après le responsable des recherches, ils sont revenus à leur port de départ. Le voilier Swansea III, un bateau de 7 mètres avait quitté le port de La Rochelle ce vendredi soir pour rejoindre l'île d'Oléron. A bord deux hommes, dont le propriétaire du bateau.

Ils se sont laissés dériver

En fin de journée, ce mercredi, des détails ont été communiqués. Avec du brouillard et des conditions de navigation difficiles — il y avait des creux de 3 mètres ce week-end, et du vent à 45 km/h — les deux hommes se sont mis à l'abri dans leur bateau et se sont laissé dériver, jusqu'à l'estuaire de la Gironde en face de Royan. 

Avec des téléphones perdus dans l'océan, les recherches s'étaient concentrées au large de l'Ile d'Oléron où ils avaient été localisés une dernière fois samedi après-midi. Revenus au port de La Rochelle vers 15h30 ce mercredi, ils ont donné de leurs nouvelles en empruntant le téléphone d'un ami, et les recherches sont arrêtées un peu après 16 heures. Sains et saufs, ils seront tout de même auditionnés par la brigade de surveillance du littoral ce jeudi après midi.

Le skipper avait prévu de fêter l'anniversaire de sa fille

Le skipper du voilier, un homme de 48 ans, qui vit sur son bateau, et un ami âgé de 45 ans, avaient quitté le port de la Rochelle vendredi soir pour se rendre à Saint-Denis d'Oléron. Le propriétaire du Swansa III devait rendre visite à son ex-conjointe et à sa fille qui fêtait sont anniversaire. 

Lundi, des recherches avaient été engagées en mer. La vedette SNSM de la Cotinière La SNS 70, ainsi que l'hélicoptère Dauphin Guépard Yankee de la marine nationale avaient procédé à des investigations au large de l'île d'Oléron car les téléphones portables des deux marins avaient tout deux été localisés à 10h58 et 14h25 le samedi au large de l'île. Les recherches ont été interrompues par la nuit et avaient repris ce mardi.

La brigade de surveillance du littoral de la gendarmerie maritime de la Rochelle était en charge de l'enquête. Le major Barbaré qui pilotait les investigations estimait ce mercredi que "si le voilier avait fait naufrage on aurait retrouvé des débris". Selon l'officier, les deux hommes à bord étaient des "marginaux, sans travail qui vivaient à bord de leur bateau". 

Les recherches de ce mardi avaient débuté par des patrouilles en mer le long du littoral oléronais avec la vedette Charente 613 de la gendarmerie maritime et une patrouille à terre de la brigade de surveillance du littoral. Il s'agissait de contrôler notamment les points de mouillage sur la côte. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess