Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Portée disparue, une femme de 61 ans était à... 600 mètres de chez elle

samedi 28 octobre 2017 à 20:06 Par Nina Valette, France Bleu Vaucluse et France Bleu

Depuis vendredi, les gendarmes de Bollène (Vaucluse) recherchaient activement une femme de 61 ans. Atteinte de la maladie de Parkinson, sa famille était très inquiète. Finalement, le chien de la brigade cynophile l'a retrouvée vivante à 600 mètres de sa maison.

C'est le chien des pompiers qui a retrouvé la trace de la disparue
C'est le chien des pompiers qui a retrouvé la trace de la disparue © Maxppp - PHOTOPQR/L'ALSACE

Bollène, Vaucluse, France

"Tout est bien qui finit bien", lâche, soulagé, le Capitaine de la gendarmerie de Bollène. Depuis 24 heures, les militaires étaient à la recherche d’une femme de 61 ans. Une disparition inquiétante puisque la sexagénaire est affaiblie par la maladie de Parkinson.

Après une après-midi de recherche ce vendredi, les gendarmes ont dû stopper les manœuvres à la nuit tombée avant de reprendre ce samedi matin. Mais cette fois-ci, en plus de l’hélicoptère et des équipes au sol, les gendarmes ont sollicité l’aide des pompiers.

Bingo : en milieu d'après-midi, c’est justement le chien de la brigade cynophile qui a retrouvé la disparue grâce à son odeur, elle était à 600 mètres de chez elle. Dans un champ, désorientée et en légère hypothermie, cette Bollénoise n'a pas eu la force de rentrer chez elle.

Un peu perturbée par cette nuit à la belle étoile, la Vauclusienne a été conduite au centre hospitalier d’Orange.