Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Procès Jacques Rançon

Disparues de la gare de Perpignan: le frère de Mokhtaria Chaïb ne veut pas des excuses du meurtrier présumé

-
Par , France Bleu Roussillon
Manuel

S'exprimant pour la première fois depuis les aveux du meurtrier présumé. Mohamed Chaïb, le frère de la victime ne pardonne pas à Jacques Rançon, 18 ans après le meurtre de sa sœur. Le frère de la jeune femme lui préfèrerait la peine de mort à la prison.

Mohamed Chaïb, le frère Mokhtaria Chaïb, avait 12 ans lorsque sa soeur a été tuée
Mohamed Chaïb, le frère Mokhtaria Chaïb, avait 12 ans lorsque sa soeur a été tuée © Radio France

Après que Jacques Rançon a avoué le meurtre de Mokhtaria Chaïb, une jeune femme de 19 ans, dont le corps avait été retrouvé atrocement mutilé dans le quartier de la gare de Perpignan en 1997, son frère, Mohamed Chaïb se dit soulagé ce samedi: "Je suis soulagé car je peux mettre un visage sur celui qui a fait ça. Je vois la vie autrement, ça fait du bien ".

Mais pour lui, les années de prison auxquelles peut être condamné le meurtrier présumé, ce n'est pas assez: *"A mes yeux, la prison ce n'est pas ce qu'il faut pour un mec comme ça. Je suis humain, je ne suis pas un animal comme lui mais pour moi il mérite ce qu'il a fait (à ma sœur, ndlr), parce qu'il a causé énormément de dégâts dans ma famille, et lui pendant 18 ans il a profité de la vie, tandis qu'il a foutu en l'air ma famille". *

"C'est dommage qu'il ne puisse être condamné qu'à la prison pour ce qu'il a fait... c'est trop facile".

Aujourd'hui, le père de Mokhtaria Chaïb n'est plus de ce monde, la mère est partie vivre en Algérie. Alors quand il a appris les aveux de Jacques Rançon, 54 ans, Mohame a gardé sa joie pour lui : "J'étais dans un camion, j'en revenais pas et en même temps j'étais au travail. Je ne pouvais en parler à personne autour de moi, parce que normalement je ne parle pas de cette histoire...c'est vrai que j'ai gardé ma joie en moi... c'est que du bonheur, du bonheur " , répète le jeune homme, toujours choqué par le meurtre de sa sœur.

disparues gare / mahomed chaib 1

Pour Mohamed, plus vite le jugement tombera, mieux ce sera . "Je vois la vie autrement déjà, témoigne le frère de la victime, un palier à été passé et il y en a encore d'autres à franchir, mais déjà un bon palier a été passé, en sa mémoire à elle."

A lire aussi : Le dossier des disparues de la gare de Perpignan
Le tueur de la gare de Perpignan ne connaissait pas sa victime, selon son avocat

Choix de la station

À venir dansDanssecondess