Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Distribution de repas à Calais : le tribunal rejette la demande des associations d'aide aux migrants

-
Par , France Bleu Nord

Le tribunal administratif rejette la requête formulé par les associations d'aide aux migrants, qui contestent l'interdiction de distribuer des repas par endroits à Calais. La justice n'a pas tranché sur le fond du dossier, mais sur la forme.

Une distribution de repas à Calais - image d'illustration
Une distribution de repas à Calais - image d'illustration © Radio France - François Cortade

Elles contestaient l'interdiction de distribuer des repas aux migrants à Calais : 13 associations et ONG voient leur demande rejetée par le tribunal administratif de Lille ce mardi 22 septembre. Le tribunal n'a pas tranché sur le fond du dossier, mais sur la forme, estimant que la requête ne présentait pas de caractère "urgent".

Une requête rejetée pour "défaut d'urgence"

C'est un arrêté du préfet du Pas-de-Calais, pris le 10 septembre, qui est à l'origine de la démarche des associations et ONG d'aide aux migrants. Cet arrêté interdit la distribution de repas par endroits à Calais, mais il ne l'interdit pas partout. Le tribunal estime "que cette situation ne caractérise pas des conditions de vie indignes de nature à justifier la suspension en urgence", or, les 13 ONG et associations avaient justement saisi la justice sur ce caractère "urgent".

L'avocat des associations indique son intention de faire appel devant le Conseil d'État, afin que celui-ci se prononce sur le fond du dossier.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess