Faits divers – Justice

Divorce à l'amiable pour le Limoges CSP et son ancien entraineur Jean-Marc Dupraz

France Bleu Limousin mardi 28 avril 2015 à 11:55

Un accord a finalement été trouvé ce mardi matin entre le club de basket et son ancien entraîneur qui réclamait plus de 300.000 euros de dommages et intérêts après son éviction. Les deux parties sont parvenues à s'entendre devant le conseil des prud'hommes.

L'ancien coach du CSP, Jean-Marc Dupraz, évincé  le mois dernier après une série de mauvais résultats avait saisi le conseil des prud'hommes car il estimait ne pas avoir été licencié dans les règles. Il réclamait 340.000 euros de dommages et intérêts. Ce mardi matin devant le conseil des prudhommes et après une bataille de procédure, les deux parties ont finalement trouvé un accord. Jean-Marc Dupraz a revu ses prétentions à la baisse, et le CSP a accepté de mettre la main au portefeuille, le montant de la transaction lors de cette conciliation n'a pas été révélé.