Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Dix-huit migrants interceptés dans la Manche mardi

mardi 27 novembre 2018 à 11:14 Par Margot Delpierre, France Bleu Nord et France Bleu

Deux embarcations avec neuf migrants à bord de chacune ont été interceptées dans la Manche, mardi 27 novembre, au petit matin.

Neuf migrants naviguaient sur un bateau de pêche-promenade, au large de Dunkerque
Neuf migrants naviguaient sur un bateau de pêche-promenade, au large de Dunkerque - Gendarmerie maritime

Dunkerque, France

Dix-huit migrants, dans deux embarcations différentes, ont été interceptés mardi 27 novembre au petit matin dans la Manche. La première embarcation, un bateau de pêche-promenade, a été repérée avec neuf migrants à son bord vers 5 heures par un ferry britannique. Elle a été localisée à 7,5 kilomètres à l'ouest de Dunkerque.

La gendarmerie maritime est arrivée sur zone vers 05h30. Les migrants ont été récupérés puis pris en charge par les pompiers et la police aux frontières du Pas-de-Calais.

Un peu plus tard, vers 05h50, le Centre des opérations maritimes et le Centre régional opérationnel de surveillance et de sauvetage (Cross) de Gris-Nez ont été alertés de la présence d'une seconde embarcation par la Royal National Lifeboat Institution britannique. Le bateau dérivait à 13 kilomètres de Douvres. A son bord, neuf autres migrants, ont été secourus.

Le week-end précédent, treize migrants ont été sauvés. Tous ont tenté la traversée pour rejoindre l'Angleterre. "Le préfet maritime de la Manche et de la mer du Nord met en garde les migrants qui envisagent de traverser la Manche, une des zones les plus fréquentées au Monde, et donc dangereuse pour la vie humaine", rappelle la préfecture.