Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Dix interpellations dans une communauté sectaire installée à Pau et Perpignan

- Mis à jour le -
Par , , France Bleu Béarn, France Bleu Roussillon

Une importante opération de gendarmerie a été menée ce mardi dans les locaux de la communauté "Tabitha's Place", à Sus en Béarn. Les quatre enfants d'une famille d'adeptes ont été placés et dix personnes ont été placées en garde à vue à Pau et Perpignan

Les gendarmes sont restés deux heures dans la communauté ce lundi matin.
Les gendarmes sont restés deux heures dans la communauté ce lundi matin. © Daniel Corsand / Radio France

Une importante opération de gendarmerie a visé ce mardi la communauté "Tabitha's Place" à Sus, près de Navarrenx en Béarn.

Quelque 200 gendarmes sont intervenus, dix personnes sont en garde à vue : neuf à Pau et une à Perpignan où un autre coup de filet visait la communauté.

L'enquête a débuté en mars dernier après** les confessions d'un ancien adepte** qui a quitté le chateau de Sus. L'opération de mardi a concerné principalement les conditions de vie, les soins médicaux et la scolarité des enfants.

Et quatre frères et sœur âgés de 13, 9, 7 ans et 18 mois ont été retirés de la communauté par le parquet et placés au sein des services de protection de l'enfance du conseil départemental.

"Ont été mis en évidence des signes récents de corrections physiques."

  • Le procureur de la république de Pau

Le procureur de la République de Pau Jean Christophe Muller

Pour le moment la garde a vue des dix hommes et femmes interpelés a été prolongée : les parents des enfants placés et des cadres de la communauté.

"Comme les chrétiens du premier siècle"

Cette communauté n'est pas complètement repliée sur elle-même . On peut se rendre au chateau pour acheter des fruits et légumes ou des objets artisanaux. Ils sont aussi très connus sur les marchés du Béarn.

Mais c'est aussi une vie en vase clos . Ils ont tres peu d'échanges dans le village de Sus alors que le chateau se trouve sur la place de la commune. Ils disent vivre en suivant scrupuleusement ce que dit la bible, "comme les chrétiens du premier siecle" . Un quotidien qui se vit en commun, avec très peu d'intimité personnelle ou familiale.

Les familles vont et viennent dans toute l'Europe , principalement en Espagne et en Allemagne, en fonction de leur savoir faire et des besoins de telle ou telle communauté.