Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Dix jeunes de la cité Descartes à Portes-lès-Valence, interpellés pour une série de 25 cambriolages

jeudi 11 octobre 2018 à 20:24 Par Nathalie De Keyzer, France Bleu Drôme Ardèche

Une bande d'une dizaine de jeunes de la cité Descartes de Portes-lès-Valence est soupçonnée de vingt-cinq cambriolages en sept mois. Ils ont été interpellés en début de semaine. Ce jeudi soir, six d'entre eux sont mis en examen.

illustration Gendarmerie de la Drôme
illustration Gendarmerie de la Drôme © Radio France - de keyzer

Valence, France

Ils sont encore mineurs, ou très jeunes adultes, ces dix garçons de 17 à 22 ans sont pourtant soupçonnés d’être de vrais spécialistes du cambriolage. A leur actif : vingt-cinq vols dans des résidences principales. L'enquête démarre en avril dernier à Upie. Un voisin fait s'enfuir trois jeunes garçons qui essayent de cambrioler une maison. L'un d'eux est intercepté et identifié. Il vit à Portes-lès-Valence

La bande est basée à la cité Descartes de Portes-lès-Valence

Le travail  des gendarmes du GELAC du nord Drôme ( groupe d’enquête de lutte anti-cambriolages) et de la compagnie de Crest fini par payer. Ce sont en tout dix jeunes de la cité qui  sont identifiés comme faisant partie de la bande de cambrioleurs. Leur spécialité c'est le cambriolage des maisons, en plein jour, pendant que les occupants sont au travail. 

Un butin de plusieurs centaines de milliers d'euros 

Ils ciblent de préférence des maisons avec de grosses voitures ou motos garées devant. Ils prennent les clés et les véhicules, mais aussi ce qu'ils trouvent au passage. Ordinateurs portables, téléphones, bijoux, argent liquide et même des fusils de chasse. En sept mois ils ont écumé les environs de Valence et Tain-l'Hermitage : Beaumont-Monteux, Montéléger, Upie, Montoison, Etoile, Pont-de-l'Isère  ou encore Mercurol. 

Cent gendarmes et policiers mobilisés

Mardi dernier c'est le coup d’arrêt. A la demande du juge d'instruction, les dix jeunes sont interpellés. Il faut une centaine de gendarmes et policiers pour mener cette opération.  Ce jeudi soir, six membres de cette bande ont été mis en examen, cinq sont sous contrôle judiciaire. le dernier est mineur, il est envoyé en centre éducatif fermé.