Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Dix questions autour du procès Bettencourt à Bordeaux

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Gironde

Le 1er procès de l’affaire Bettencourt débute le lundi 26 janvier au palais de justice à Bordeaux. Il doit durer cinq semaines. Ils sont dix à être poursuivis dans le volet abus de faiblesse du dossier impliquant la plus grosse fortune de France, Liliane Bettencourt, héritière de l’Oréal.

Liliane Bettencourt (archive, 2011)
Liliane Bettencourt (archive, 2011) © Maxppp

Dix questions autour du procès Bettencourt à Bordeaux.

Pourquoi le procès a-t-il lieu à Bordeaux ?

L’instruction de l’affaire y a été dépaysé à la fin de l’année 2010. La Cour de cassation avait à l’époque décidé de transférer le dossier, de Nanterre, non pas à Paris (comme le demandait le parquet général), mais à  la Cour de Bordeaux, de taille plus modeste et réputée discrète.

L’instruction concernait les trois volets de l’affaire :

celui visant le photographe François-Marie Banier, accusé d'abus de faiblessesur les soupçons de "trafic d'influence" et de "financement illicite de parti politique" pesant sur l'ex-ministre du Travail, Éric Woerthles juges d’instruction étaient également chargés de savoir si leur collègue de Nanterre, Isabelle Prévost-Desprez, avait commis une violation du secret de l'instruction. Car ce sont bien les soupçons qui pèsent sur la juge (concernant des fuites dans la presse) et surtout la haine virulente qui l'oppose au procureur de Nanterre, Philippe Courroye, qui avait provoqué ce vaste déménagement.

La salle des pas perdus du palais de justice de Bordeaux
La salle des pas perdus du palais de justice de Bordeaux © Radio France

Qui est Liliane Bettencourt ?

Née le 22 octobre 1922 à Paris, héritière du géant de la cosmétique l’Oréal, Liliane Bettencourt est à la tête d’une fortune estimée à près de 30 milliards d’euros. C’est la Française la plus riche et la 11e fortune mondiale selon le classement 2014 du magazine américain Forbes. Son père Eugène Schueller avait fondé le groupe. Elle avait épousé André Bettencourt en 1950 et eu une fille avec lui, Françoise, en 1953. Liliane Bettencourt a quitté le conseil d’administration de l’Oréal en 2012. C’est son petit-fils Jean-Victor Meyers qui a pris son poste.

Que devient-elle ?

A 92 ans, elle se tient en retrait de la scène publique depuis 2012. Elle a quitté à cette époque le conseil d’administration de l’Oréal, abandonnant tout rôle dirigeant au sein du groupe. C’est son petit-fils Jean-Victor Meyers qui a pris son poste. La dernière fois qu’elle a été vue dans les médias c’était pour son 91e anniversaire dans un grand restaurant parisien avec sa fille, son gendre et son petit-fils, donnant pour une fois, l’image d’une famille apaisée.

Qui sont les principaux accusés ?

François-Marie Banier

François-Marie Banier (67 ans) était surnommé le photographe des stars dans les années 70 et c’est à cette occasion qu’il a rencontré Liliane Bettencourt. C’est par lui que le scandale est arrivé et que l’affaire a démarré. La fille de la milliardaire, Françoise Bettencourt-Meyers avait  déposé une plainte en 2007. Elle le soupçonnait d’avoir une amitié lucrative (plusieurs centaines de millions d’euros) pour l’héritière de l’Oréal.

Eric Woerth

Ancien député UMP, ancien trésorier de la campagne de 2007 de Nicolas Sarkozy, ancien ministre du Budget et du Travail, il est devenu un symbole avec cette affaire des rapports troubles entre politique et argent. En 2010, des enregistrements pirates publiés par Médiapart font apparaître qu’il aurait bénéficié de largesses de la milliardaire pour la campagne de Nicolas Sarkozy.

Patrice de Maistre

C’est l’ancien gestionnaire de fortune de Liliane Bettencourt (depuis 2003) et le personnage central de cette affaire. Il aurait perçu 5 millions d’euros. Et aurait versé, selon Claire Thibout, 150.000 euros en liquide au printemps 2007 au trésôrier de l’UMP Eric Woerth pour financer la campagne de Nicolas Sarkozy. C’est lui aussi qui aurait embauché Florence Woerth dans la société gérant la fortune de la milliardaire.

Stéphane Courbit

Il devra expliquer comment il a convaincu Liliane Bettencourt d'investir 143 millions d'euros dans son groupe Lov Group Industrie (Direct Energie - Betclic - Banijay et Euro Media). Liliane Bettencourt ne l’aurait rencontré qu’une fois en 2010. Et l’aurait pris pour un chanteur, comme l’a expliqué Pascal Wilhelm, avocat de la milliardaire, dans un e-mail : "Mme Bettencourt aurait bien aimé avoir une bande de tes dernières chansons, mais je lui ai dit que tu étais parti justement enregistrer… ".

Le procès Bettencourt : les 10 prévenus, leur rôle
Le procès Bettencourt : les 10 prévenus, leur rôle

Qu’est ce qu’un abus de faiblesse ?

Il est caractérisé par le fait d’abuser frauduleusement de l’état d’ignorance ou de la situation de faiblesse de la victime, qui peut être, soit mineure, soit majeure et vulnérable en raison de son âge, de sa maladie, d’une infirmité, d’une déficience physique ou psychique, soit majeure et en état de sujétion psychologique ou physique résultant de pressions graves ou réitérées.

C’est un délit puni de trois ans de prison et 375.000 euros d’amende.

Ce procès peut-il être reporté ?

C’est la volonté exprimée par les avocats de François-Marie Banier et de Patrice de Maistre. Leur argument principal : Claire Thibout, l'ex-comptable de la milliardaire, et principale témoin à charge dans cette affaire d'abus de faiblesse, a été mise en examen, fin 2014, pour faux témoignage. La demande sera examinée lundi mais il y a peu de chances que le procès soit bloqué.

Pourquoi Nicolas Sarkozy n’est-il finalement pas jugé ?

L’ex-chef de l’Etat a bénéficié d’un non lieu. Il avait été entendu fin novembre 2012 durant + de 12 heures dans le bureau des 3 juges Bordelais. Puis confronté le 21 mars 2013, à 4 membres du personnel de Liliane Bettencourt et mis en examen. Les juges ont finalement abandonné l’idée de renvoyer Nicolas Sarkozy devant le tribunal correctionnel, avec les 10 autres, pour "abus de faiblesse ». Ils n’ont pas pu démontrer, que sa campagne présidentielle de 2007 a bénéficié des fonds de Bettencourt.  

Nicolas Sarkozy à sa sortie du palais de justice de Bordeaux en novembre 2012
Nicolas Sarkozy à sa sortie du palais de justice de Bordeaux en novembre 2012 © Maxppp

Pourquoi le juge Gentil a-t-il marqué cette affaire ?

Ils sont en réalité trois à avoir instruit le dossier à Bordeaux depuis son dépaysement en 2010, mais c’est lui qui a été mis en avant.

Discret, distant et efficace, c’est l’homme qui n’a pas hésité à mettre en examen un ancien président de la République (Nicolas Sarkozy). Fils d'un garagiste du Maine-et-Loire, le mystérieux juge a été formé à Sciences Po Bordeaux. Il s’est classé 42e sur 243 à l'Ecole nationale de la magistrature (ENM), où il choisit de faire carrière dans l’instruction. Il fuit les médias. Et il s’est forgé sa réputation d’intransigeance dans le Nord où il a débuté sa carrière. Parmi ses coups de force: avoir réussi à faire accepter à Liliane Bettencourt une expertise médicale qui rend l'abus de faiblesse incontestable.

Le juge Gentil, ici en septembre 2014 au tribunal de Lille
Le juge Gentil, ici en septembre 2014 au tribunal de Lille © Maxppp

Combien y-aura-t-il de procès Bettencourt ?

Trois au total d’ici juin 2015 :

du 26 janvier au 27 février : c’est le procès du principal volet de l'affaire Bettencourt, sur de présumés abus de faiblesse au détriment de la milliardaire Liliane Bettencourt.du 23 au 27 mars : 2e procès en correctionnelle lié à Liliane Bettencourt. Ce volet ne concerne que Patrice de Maistre, ancien homme de confiance de l'héritière de L'Oréal, mis en examen le 12 juin 2012 pour trafic d'influence actif, et Eric Woerth, ex-ministre mis en examen le 8 février 2012 pour, le premier étant soupçonné d'avoir fourni un travail à l'épouse du second dans une société de Liliane Bettencourt, en échange d'une Légion d'honneur.les 8 et 9 juin : 3e procès lié à Liliane Bettencourt. La juge Isabelle Prévost-Deprez est renvoyée pour violation du secret de l'instruction, concernant des fuites à la presse relatives à une perquisition menée le 1er septembre 2010 chez l'héritière du groupe L'Oréal. Pour le 4e volet de l’affaire, l’atteinte à la vie privée, cinq journalistes du Point et de Médiapart sont poursuivis mais aucune date de procès n’a été fixée.

Est-ce le plus gros procès jamais organisé à Bordeaux ?

Oui, depuis le procès historique, de Maurice Papon en 1997 devant les assises de la Gironde. Le palais de justice de Bordeaux travaille à sa préparation depuis le mois de mars. C'est un procès dit "sensible", de part la logistique qu'il nécessite, et les protagonistes qu'il met en cause. Les magistrats de Bordeaux qui vont mener les débats, travaillent à plein temps sur le dossier depuis trois mois. Deux salles d'audience ont été spécialement aménagées : l'une pour les débats, l'autre, avec grand écran, pour le public et certains journalistes qui ne trouveraient pas de places dans la première. Cent cinquante journalistes sont accrédités pour les cinq semaines. Dix huit policiers surveilleront le bon déroulement du procès.

A LIRE AUSSI

Notre dossier sur l'affaire et le procès Bettencourt à BordeauxLe procès Bettencourt à Bordeaux : chronologie de l'affaire

INFOGRAPHIE ANIMEE - "L'affaire Bettencourt c'est quoi ?" (France Inter) ► Liliane Bettencourt sans fard : portrait en dessin animé par le dessinateur Olivier Josso Hamel (France Inter)

Choix de la station

À venir dansDanssecondess