Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Dix-sept ans après, un homme est reconnu coupable de viol devant les assises des P.O.

-
Par , France Bleu Roussillon

Un Perpignanais âgé de 45 ans a été condamné à 11 ans de réclusion criminelle, ce vendredi devant la cour d'assises. Une femme a porté plainte pour viol en 1996. L'homme parti vivre en Thaïlande a été jugé une première fois en 2000 à vingt ans de réclusion. La plaignante était absente à l'audience.

Maitre Maurice Halimi
Maitre Maurice Halimi © Radio France - Anne-Natacha Bouillon

Après cinq heures de délibéré, les jurés ont rendu leur verdict, sans appel. L'homme qui comparait devant les assises des P.O. depuis jeudi est coupable de viol avec menace d'une arme. Il est condamné à 11 ans de réclusion criminelle.

En juillet 1996, une jeune femme se présente au commissariat de Perpignan pour porter plainte. Elle affirme qu'un homme gérant d'un restaurant quartier de la gare l'a forcée à des relations sexuelles dans son établissement. L'homme est placé sous contrôle judiciaire avec une seule obligation, ne pas rentrer en contact avec la victime. Du coup, il part en Thaïlande pour refaire sa vie professionnelle et affective. Il ne sait pas qu'il est recherché par la justice.

En 2000, l'homme est condamné pour viol en son absence à 20 ans de réclusion criminelle. C'est en voulant renouveler son passeport à l'ambassade il y a un an, qu'il apprend, qu'il est recherché. Il se rend de lui même en France. Il a été cueilli par la police aux frontières à l'aéroport, puis incarcéré le 31 décembre 2012.

Pendant  tout ce temps, la plaignante ne donne aucun signe, la jeune femme ne s'est pas présentée au premier procès, elle reste aujourd'hui injoignable. Elle n'a pas assisté à cette nouvelle audience, elle ne s'est donc pas constituée partie civile.

Une peine de 11 ans de réclusion, c'est une décision incompréhensible pour son avocat et sa famille.

Assises / Son Halimi \"titanic\"

A l'énoncé du verdict, la famille de l'accusé présente à l'audience a provoqué une véritable levée de bouclier.

Assises / Enrobé

Maître Maurice Halimi, avocat de la défense, a d'ores et déjà fait appel de cette décision.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu